Accroc à la croisière ? 10 signes qui ne trompent pas

Vous ressentez quelques bizarreries et adoptez des comportements étranges depuis votre dernier retour de croisière ? Et si vous étiez devenu addict ? Vérifiez-le dès maintenant en découvrant les principaux effets secondaires d’une croisière réussie.

Accroc à la croisière ? 10 signes qui ne trompent pas
Partagez cette info avec vos amis :

1. Vous avez le syndrome de la dépression post-croisière

Bizarre, depuis que vous êtes descendu du bateau, vous regardez étrangement cet écran qui vous sert d'ordinateur et ces personnes qui vous servent de collègues. « Mais qu’est-ce que je fais là ? » Voilà la question que bien des croisiéristes se posent une fois revenus dans leur vie quotidienne, loin des animations, paysages maritimes, et autres excursions qu'ils ont pu faire il y a encore quelques jours. Un petit coup de blues ? Normal, cela devrait passer plus ou moins vite selon votre degré d’addiction… et complètement disparaître jusqu’à votre prochaine croisière.
 

2. Do you speak croisière ? Tout le temps !

Franchement, vous croyez vraiment qu’il y a 2 services de restauration chez vous tous les soirs quand vous demandez à votre conjoint(e) si vous pouvez manger à 21h30 plutôt qu’à 19h ? Et puis, avouez que les gens vous regardent étrangement quand vous leur demandez à quel pont ils veulent se rendre lorsque vous êtes dans l'ascenseur d’un immeuble. Bon, si vous avez quelques-uns de ces réflexes, prenez votre « mal » en patience, les choses devraient rentrer dans l’ordre. Et puis, nul doute que vous devriez à continuer à parler un peu anglais par moments, car vous avez certainement dû pratiquer à bord.
 

3. Vous ne rangez plus rien chez vous

Il était bon ce temps où votre cabine se rangeait « toute seule », que votre lit était systématiquement fait, les serviettes de bain correctement pliées et rangées. Revenez à la réalité, cette époque est révolue ! Vous en doutez ? Faites le test en laissant votre lit non fait durant toute une semaine, vous verrez qu’il sera dans le même état 7 jours plus tard. Ou alors s’il s’est fait « tout seul », nul doute que vous le paierez au prix de quelques remarques de la part de votre conjoint.
 

4. Vous croyez que tout est devenu « gratuit »

Bon, la formulation est volontairement maladroite, mais c’est un peu le sentiment qu’on a quand on paye tout avec sa carte passager sur un navire de croisière. Ainsi, il n’est pas étonnant qu’on ait le réflexe de sortir sa carte pour payer le taxi, le train, une boisson… une fois revenus à terre. Si les symptômes persistent après quelques jours, il ne fait aucun doute que vous êtes touché(e) par une forme sévère de croisiéro-dépendance. Deux possibilités s’offrent à vous : consultez ou réembarquez le plus vite possible !
 

5. Vous êtes devenu le « Wikipédia de la croisière » pour vos proches

Ça pourrait vous lasser, mais vous y prenez plaisir. Oui, vous aimez répondre aux questions de futurs primocroisieristes ou de simples curieux qui s'informent sur le déroulement d'une croisière, du navire, ou des escales. Sans compter la joie que vous avez à partager des anecdotes de croisière, ou des détails ultra-précis sur des bateaux plus ou moins populaires. Bref, on vous appelle le « Grand Robert de la Croisière » et vous y prenez un plaisir non dissimulé ? Accroc vous êtes ! 
 

6. Vous arrivez systématiquement en retard au spectacle

C'est que les habitudes commencent à s'installer au bout de quelques jours sur le même rythme. Le soir, vous aviez l'habitude de vous rendre au théâtre pour y voir le spectacle du soir, et de poursuivre sur votre dîner. Autant vous le dire de suite, c'est généralement l'inverse qui se passe à terre. Vous mangez d'abord puis vous allez au théâtre ou à l'opéra ensuite. Si vous vous emmêlez encore les pinceaux après quelques semaines, c'est peut-être plus grave que vous ne le pensez.
 

7. La croisière est partout dans votre quotidien

Photos de navires sur les murs de votre domicile, sonnerie de téléphone reproduisant les sons des bateaux sortant des ports, fond d’écran dédié sur votre ordinateur et sur votre téléphone mobile, contacts maintenus avec d’anciens amis croisiéristes… si vous conjuguez quelques-uns de ces symptômes, il est certain que votre addiction est prononcée. Tant que vous n’en venez pas à appeler « commandant » votre patron et que vous ne cherchez pas à faire une photo avec lui à tout prix, tranquillisez-vous, tout cela reste acceptable en société.
 

8. Vous avez le mal de terre

Ne prenez pas ce symptôme à la légère, il existe bel et bien. Vous ne l’avez peut-être pas ressenti durant les escales à terre, mais il peut être beaucoup plus perceptible une fois revenu à terre de manière plus durable. Comme une réminiscence de votre voyage en mer, cet état devrait passer au bout de quelques heures, voire quelques jours pour les plus sensibles - ou les plus addicts.
 

9. Vous vous êtes mis à la scupture de fruits !

 
Bon, on arrive là au stade presque ultime de cette pathologie, mais ne paniquez pas si cela vous arrive. Ne cherchez pas à vous justifier auprès de vos proches et assumez votre goût très prononcé pour cette pratique assez atypique (il faut bien le dire). Ne vous apitoyez pas non plus sur votre sort si vos œuvres ne ressemblent à rien au début, il fait savoir que les cuisiniers en charge de réaliser ces œuvres culinaires à bord ont reçu une formation dédiée. Une chose est sûre, vous êtes psychologiquement encore sur le bateau. Il va falloir réagir.
 

10. Vous avez lu cette page dans son intégralité

Avouez que ça vous travaille cette dépendance que vous avez pour la croisière. Si vous êtes arrivé jusqu’au terme de cette page, sachez que vos symptômes traduisent un réel manque, mais aussi que vous êtes loin d’être seul(e) à éprouver ce type de sentiment. Seule solution pour mieux vivre les effets secondaires de votre précédent voyage en mer : préparer sa prochaine croisière dès maintenant !
 
© Crédit : Fotolia

Publié le lundi 2 novembre 2015 12:02

À propos de l'auteur

Fred Santos Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.
Retrouvez +Fred Santos sur Google+
Pourquoi choisir Croisières d’exception ?

Une équipe francophone qui vous accompagne, bienveillante et aux petits soins > découvrir

le plaisir d’apprendre et de comprendre avec nos conférenciers > en savoir plus

La garantie des institutions qui assurent la protection des voyageurs > en savoir plus

Des navires de qualité, des destinations rares et merveilleuses > découvrir

Ils sont déjà partis avec Croisières d'exception. >  Lisez leurs témoignages