Top 10 des bateaux de croisière les plus chers

Quels sont les bateaux de croisières les plus chers jamais construits. Découvrez-les dans notre dossier réactualisé au fil des années. À eux 10, il représentent une note globale de plus de 6 milliards de dollars !

Article mis à jour avec les estimations de la CLIA et d'acteurs de l'industrie de la croisière. Merci à Cedric Rivoire-Perrochat.

Top 10 des bateaux de croisière les plus chers
Partagez cette info avec vos amis :

Numéro 10 : Le Seabourn Encore (250 millions de dollars)

 
  • Compagnie : Seabourn Cruise Line
  • Tonnage brut : 40.350
  • Mise en service : Hiver 2016
  • Longueur : 198 mètres
  • Nombre de passagers : 450
  • Chantier naval : Mariotti (Italie)
  • Signes particuliers : Du luxe, et encore du luxe pour ce navire doté exclusivement de suites allant de 25 à 110 mètres carrés. Les prestations de grande qualité se retrouvent aussi bien dans les équipements qu’à table ou dans les suites. Un must pour les amateurs de croisière de luxe ! 
 LE SEABOURN ENCORE
©Seabourn
 
Estimations CLIA & Industrie : 270 millions de dollars 

Numéro 9 : Le Mein Shiff 5 (390 millions de dollars)

 
  • Compagnie : TUI Cruises
  • Tonnage brut : 99.300
  • Mise en service : Hiver 2016
  • Longueur : 295 mètres
  • Nombre de passagers : 2500 
  • Chantier naval : Meyer Turku (Finlande)
  • Signes particuliers : Il a été mis à l’eau en janvier… sous la neige et avec une température avoisinant les -12 degrés. Il ressemble grandement à ses aînés (le 3 et le 4) à quelques différences près : un nouveau restaurant gastronomique (italien) et un bistrot sur le pont de la piscine.
 
LE MEIN SHIFF 5©TUI Cruises
 
Estimations CLIA & Industrie : 515 millions de dollars

Numéro 8 : Le Viking Sky (400 millions de dollars)

 
  • Compagnie : Viking Cruises
  • Tonnage brut : 47.800
  • Mise en service : Mai 2016
  • Longueur : 230 mètres
  • Nombre de passagers : 928 
  • Chantier naval : Fincantieri (Italie)
  • Signes particuliers : Initialement prévu en 2016, on a  appris que son lancement interviendrait finalement en 2017. On attend avec impatience sa piscine « Infinity Pool » avec paroi transparente. Quant au Viking Sea prévu pour cette année, sa facture devrait avoisinner les 308 millions de dollars.
 
VIKING SKY
©Viking Cruises
 

Numéro 7 : Le Seven Seas Explorer (450 millions de dollars)

 
  • Compagnie : Regent Seven Seas Cruises
  • Tonnage brut : 54.000
  • Mise en service : Automne 2016
  • Longueur : 223 mètres
  • Nombre de passagers : 738 
  • Chantier naval : Fincantieri (Italie)
  • Signes particuliers : Une ambition de devenir le navire de croisière le plus luxueux au monde ! Là encore, seules des suites toutes plus luxueuses les unes que les autres seront proposées aux passagers.
 SEVEN SEAS EXPLORER
©Regent Seven Seas Cruises
 

Numéro 6 : Le Koningsdam (518 millions de dollars)

 
  • Compagnie : Holland America Line
  • Tonnage brut : 99.700
  • Mise en service : Avril 2016
  • Longueur : 299,80 mètres
  • Nombre de passagers : 2650
  • Chantier naval : Fincantieri (Italie)
  • Signes particuliers : Du luxe pour tous avec même des suites pour les croisiéristes solos, des concerts de grande qualité, une cuisine exigeante, et un atrium à couper le souffle. Oubliez les toboggans et les attractions grand public, ce n’est pas la cible.
 
 KONINGSDAM
 ©Holland America Line
 

Numéro 5 : Le AIDAprima (650 millions de dollars)

 
  • Compagnie : AIDA Cruises
  • Tonnage brut : 125.000
  • Mise en service : Mars 2016
  • Longueur : 300 mètres
  • Nombre de passagers : 3250 
  • Chantier naval : Mitsubishi (Japon)
  • Signes particuliers : Déjà en retard sur son planning de livraison, il se peut que le navire ne soit pas inauguré cette année. Mi-janvier, un incendie s’est déclaré dans le chantier naval japonais. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas ! 
 
AIDA Prima
 ©AIDA Cruises
 
Mise à jour 2018 : Depuis la publication de cet article, 2 nouveaux navires sont en service. D'abord le AIDAperla qui est sorti des chantiers en juin 2017. Il affiche des spécificités techniques identiques à son aîné et un coût de construction similaire. À noter que le contrat avec Mitsubishi a tourné au fiasco notamment dû à un retard de livraison de plus d'un an. Pour son dernier-né, AIDA Cruises a donc décidé de travailler à nouveau avec les chantiers de Meyer Werft en Allemagne. Le AIDAnova a réalisé sa croisière inaugulrale en février 2018 et son coût est estimé à 950 millions de dollars.
 

Numéro 4 : Genting DREAM (707,2 millions de dollars)

 
  • Compagnie : Star Cruises
  • Tonnage brut : 151.000
  • Mise en service : octobre 2016
  • Longueur : 330 mètres
  • Nombre de passagers : 3364 
  • Chantier naval : Meyer Werft (Allemagne)
  • Signes particuliers : plus de 30 points de restauration différents, un théâtre ultramoderne, près de 1000 mètres carrés consacrés aux boutiques avec certaines marques de luxe internationales.
 
GENTING WORLD
©Meyer Werft (en construction)
 
Estimations CLIA & Industrie : 960 millions de dollars

Numéro 3 : Le Carnival Vista (780 millions de dollars)

 
  • Compagnie : Carnival Cruise Line
  • Tonnage brut : 135.000
  • Mise en service : Avril 2016
  • Longueur : 321,50 mètres
  • Nombre de passagers : 4000
  • Chantier naval : Fincantieri (Italie)
  • Signes particuliers : SkyRide, une nouvelle attraction qui vous permet de belles frayeurs puisque vous pourrez pédaler à 45 mètres au-dessus du niveau de la mer, le premier cinéma IMAX en pleine mer…
 
CARNIVAL VISTA
©CCL
 

Numéro 2 & Numéro 1 (à égalité) : Harmony of the Seas et Ovation of the Seas (1,03 milliard de dollars chacun)

 
Respectivement, 
 
  • Compagnie : Royal Caribbean International
  • Tonnage brut : 227.000 / 167.800
  • Mise en service : Mai 2016
  • Longueur : 362 mètres / 339 mètres
  • Nombre de passagers : 5400 / 4180
  • Chantier naval : STX Saint-Nazaire (France) / Meyer Werft (Allemagne)
  • Signes particuliers : Les plus grands navires de croisière au monde, des toboggans vertigineux, des robots à la place des serveurs, une tyrolienne, une capsule aérienne qui vous offre une vue imprenable sur la mer…
 
 Harmony of the Seas
©RCI
 
 
Estimations CLIA & Industrie : 1,3 milliard de dollars pour le Harmony of the Seas
 
Mise à jour 2018 : Le Symphony of the Seas sorti également des chantiers de Saint-Nazaire rejoint les 2 précédents mastodontes avec des caractéristiques quasiment équivalentes. Tout comme son aîné, il mesure 362 mètres de longueur mais affiche un tonnage légèrement supérieur. On notera enfin qu'il peut accueillir 200 passagers de plus. Son coût est estimé à 1 millard de dollars.
 
 
Source données : Berlitz 2016 et divers en 2018

Publié le mardi 28 août 2018 14:09

À propos de l'auteur

Fred Santos Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.
Retrouvez +Fred Santos sur Google+
Pourquoi choisir Croisières d’exception ?

Une équipe francophone qui vous accompagne, bienveillante et aux petits soins > découvrir

le plaisir d’apprendre et de comprendre avec nos conférenciers > en savoir plus

La garantie des institutions qui assurent la protection des voyageurs > en savoir plus

Des navires de qualité, des destinations rares et merveilleuses > découvrir

Ils sont déjà partis avec Croisières d'exception. >  Lisez leurs témoignages