Croisière : 10 superstitions de marins qui risquent bien de vous effrayer

Vous n’êtes pas sans savoir que les croyances des hommes - et femmes - de mer sont particulièrement nombreuses. Parmi celles-là, certaines ont toutes les bonnes raisons de vous faire craindre pour votre voyage à venir. Vous en doutez ? Lisez la suite…

Croisière : 10 superstitions de marins qui risquent bien de vous effrayer
Partagez cette info avec vos amis :

1. La bouteille de champagne qui n’a pas cassé lors du baptême du navire

C’est une tradition comme on les aime, du moins quand cela se passe bien. Vous le savez, il est de coutume de lancer une bouteille de champagne contre la coque du navire lors de son inauguration. Si celle-ci se casse dans un beau et grand bruit, la vie du navire sera belle et pleine de quiétude pour ses passagers. Par contre, le pire est à craindre si celle-ci ne se brise pas et rebondit simplement. Une illustration criante ? La bouteille d’un certain navire italien qui ne casse pas comme il faut le jour J… et qui s’échoua à proximité de l’île du Giglio en 2012. Rassurez-vous, pour conjurer le sort, les bouteilles de champagne sont désormais sciées et ont une petite entaille avant de toucher la coque. Cela devrait donc bien se passer !

 

2. Le passant qui montre le paquebot qui sort du port

Aïe, aïe, aïe… Imaginez la scène : vous venez d’embarquer sur votre navire pour une croisière incroyable, il fait beau, vous êtes avec les gens que vous aimez le plus au monde, et vous apercevez quelques personnes qui regardent votre navire quitter le port. Et bien, sachez que si l’une de ces personnes montre votre navire du doigt, le naufrage vous guette sérieusement ! Il serait intéressant de constater statistiquement que cette superstition est non fondée, car nul doute que tous les navires du monde ont au moins été montrés 1 fois du doigt au cours de leur existence. Respirez, tout va bien !
 

3. L’arc-en-ciel : joli, mais redoutable

Le bateau n’est pas le seul élément qu’il ne faut pas montrer du doigt. L’arc-en-ciel fait aussi partie de ces choses qu’il ne faudra jamais pointer. Pourquoi ? Parce qu’une croyance laisse alors présager de terribles tempêtes pour les passagers. Malheureusement pour la quasi-totalité des croisiéristes qui naviguent, ont navigué ou vont naviguer sur les mers et océans, il est difficile de ne pas montrer la direction de ce phénomène lorsqu’il survient. Attendez-vous donc au pire lors de votre prochain voyage, ou ignorez cette croyance qui semble clairement ridicule.
 

4. Mesdames, vous êtes les bienvenues à bord… ou pas !

Longtemps, les marins ont pensé que les femmes portaient malheur à l’équipage (désolé Mesdames). Il se dit même que les proues des navires ont représenté des figures féminines pour faire peur aux créatures et forces maléfiques de la mer. Pas sûr que les principales intéressées se sentent aujourd’hui investies d’un tel pouvoir lorsqu’elles montent sur un paquebot, et il ne semble pas non plus que les compagnies boudent ces dames. Ces messieurs qui cherchaient une explication à un naufrage que les experts les plus pointus ne parviennent pas à élucider, vous avez les coupables toutes trouvées !
 

5. Crêpes et marine : le cocktail à éviter !

Vous avez réservé votre prochaine croisière ? Un conseil : regardez immédiatement la date de votre départ ! Pourquoi ? Parce que si vous partez un 2 février, jour de la Chandeleur, vous avez toutes les chances (selon la croyance populaire), de vivre une expérience terrifiante en mer. Bon, les départs se faisant généralement le samedi, il faudra attendre 2019 pour que vous embarquiez un samedi 2 février. Bon courage à vous si vous êtes superstitieux. Bon voyage à tous les autres !
 

6. Le casino a t-il vraiment sa place à bord ?

Il se dit que les jeux de cartes ont toujours porté malheur aux passagers d’un navire. Christophe Colomb se serait même séparé de son jeu pour calmer les caprices de la mer lors de ses différents périples. Alors que dire de tous ces casinos que l’on trouve sur la plupart des navires de croisière ? Messieurs et Mesdames les passagers, en cas d’avarie ou de tempête incroyable, le réflexe à avoir est peut-être d’implorer la fermeture immédiate du casino auprès du commandant de bord pour calmer la colère des dieux marins. Pour information, les passagers de la prochaine croisière Poker semblent attendre leur départ sans trop d’appréhension.
 

7. Méfiez-vous des mots que vous adressez à un membre d’équipage

Il y a certaines professions pour lesquelles les mots ont toute leur importance. On pense bien sûr à ce mot en 5 lettres commençant par un « m » et se terminant par un « e » que les acteurs de théâtre se disent entre eux avant de monter sur scène. Jamais, au grand jamais, ceux-là ne doivent répondre « merci » en retour. Pour les marins, il y a aussi quelques règles à connaître. Ainsi, il ne faudra jamais dire « bonne chance » à un marin qui monte sur son navire, cela pourrait porter malheur à tous les croisiéristes ! Si vous croisez le capitaine, préférez donc une banalité du type « belle journée pour naviguer, n’est-ce pas ? », et ça devrait bien se passer.
 

8. Un homme à la mer ! Oui, et alors ?

Une autre superstition de marin fait froid dans le dos si on la respecte à la règle ! Bien évidemment, si par malheur ou par mégarde, une personne tombe à l’eau lors de votre croisière, l’équipage fera tout pour la récupérer. Normal, direz-vous. Sauf que la croyance veut qu’il faille la laisser à l’eau pour ne pas fâcher les dieux marins. Parce qu’il s'agit comme d’une offrande pour eux, ils pourraient provoquer tempêtes et vagues scélérates pour punir les sauveteurs. 

 

9. Siffler en naviguant… très mauvaise idée !

Alors que vous sortez du spa lors d’une revigorante croisière santé, il vous prend tout à coup l’envie de siffler un petit air de musique. Malheureux que vous êtes, ce petit air qui sort de votre bouche pourrait bien attirer les grands airs marins, les bourrasques et les tempêtes des dieux de la mer et des océans. C’est du moins ce qu’indique une croyance. Celle-ci interdit à tout passager marin de siffler au risque de fâcher des entités supérieures. Jusqu’à preuve du contraire, aucune police chargée de contrôler les sifflotements des passagers n’a encore été recensée à bord d’un navire de croisière. Dans le doute, préférez chanter en croisière !

 

10. Le chat comme nouvel outil de navigation ?

Les chats, on les aime généralement chez soi ou sur les vidéos Internet. Et il semble qu’ils ne soient pas les bienvenus à bord. Pourtant, cette politique très restrictive des animaux à bord menées par les principales compagnies va à l’encontre d’une croyance ! Celle-ci dit que le chat est un animal protecteur à bord : contre les rats d’abord parce qu’il les chasse, mais aussi contre les tempêtes, car il peut les prévoir. En effet, il se dit que lorsqu’il se frotte la face, le gros temps n’est pas loin. Jusqu’à preuve du contraire, le félin n’est pas dans la passerelle du capitaine à côté du baromètre. Méfiez-vous !
 

Bonus ! 

On vous gardait le meilleur - ou plutôt le pire - pour la fin. Car oui, il est une chose que les marins redoutent au plus haut point, nous avons nommé… le lapin. Ce petit animal apparemment anodin et plutôt sympathique à terre a une très mauvaise réputation à bord. Communément appelé « la bête aux grandes oreilles », le lagomorphe à grandes oreilles a pour mauvaise habitude de ronger tout ce qui est en chanvre. Or, cordes et divers colmatages qui se trouvent sur le bateau sont composés de chanvre. On vous laisse imaginer le scénario catastrophe quand l’animal veut se faire un petit frichti. Voilà pourquoi l’oryctolagus est autant haï des marins, même sur les bateaux de croisière.
 
Et si le terrible sort de la superstition ne s’abattait que ceux qui y croient dur comme fer ?
 
Merci à Jean-Charles Thillays pour ses remarques et compléments toujours pertinents ;-)
 
© Crédit vignette : Fotolia

Publié le lundi 22 février 2016 11:40

À propos de l'auteur

Fred Santos Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.
Retrouvez +Fred Santos sur Google+
Pourquoi choisir Croisières d’exception ?

Une équipe francophone qui vous accompagne, bienveillante et aux petits soins > découvrir

le plaisir d’apprendre et de comprendre avec nos conférenciers > en savoir plus

La garantie des institutions qui assurent la protection des voyageurs > en savoir plus

Des navires de qualité, des destinations rares et merveilleuses > découvrir

Ils sont déjà partis avec Croisières d'exception. >  Lisez leurs témoignages