10 erreurs à éviter absolument lors de vos excursions en croisière

Il arrive que certains croisièristes aient des regrets après leur escale. Pour sûr, le résultat n'aurait pas été le même s'ils avaient lu ce guide. Croisières thématiques livre ici quelques précieux conseils aux passagers soucieux de ne pas rater l'essentiel lors de leurs excursions. Que ce soit pour se sentir à l'aise, pour profiter des vrais bons plans et aussi pour éviter les mauvaises surprises.

10 erreurs à éviter absolument lors de vos excursions en croisière

Partagez cette info avec vos amis :

1. Opter pour une tenue inadaptée 

35 degrés, pas un souffle de vent, peu d'humidité... et pourtant, vous voilà vêtu(e) avec des habits dignes des explorations polaires les plus ardues et avec un gros sac sur le dos. Sans forcément tomber dans les exemples les plus extrêmes, ne minimisez pas l'importance de votre tenue vestimentaire et de votre équipement embarqué lors de vos excursions. Cela peut clairement vous gâcher la visite ! S'il fait beau et chaud, misez sur une tenue légère et pourquoi pas un short. Vous voulez être prévoyant et prêt(e) pour les baisses de température lors de la visite de monuments ? Optez pour un petit pull léger facile à transporter, ainsi qu'un K-Way pour les éventuelles intempéries. Ce vêtement roulé en boule présent dans nos sacs durant des décennies est sacrément pratique. S'il fait frais au sortir du bateau, pensez à prendre un sac suffisamment grand pour accueillir vos vêtements les plus chauds si l'atmosphère se réchauffe au cours de votre visite. Tout cela paraît évident, mais encore faut-il avoir la présence d'esprit d'y penser une fois sur place.
 
Sur le même thème : Ces excursions à éviter à tout prix pour économiser
 

2. Oublier les basiques

Maintenant que vous voilà habillé(e) comme il se doit en fonction de la météo, avez-vous réellement pensé au contenu de votre sac ? Car c'est bien lui qui doit contenir tous ces objets aussi pratiques qu’indispensables lors de votre escale. On pense bien entendu aux incontournables lunettes de soleil, à la crème solaire protectrice, au couvre-chef ou même à une petite trousse de pharmacie. Ne négligez pas ce dernier aspect, nous ne sommes jamais à l'abri d'une petite égratignure, d'une migraine ou d'une mauvaise digestion. Voilà globalement pour le contenu de base. Et concernant le contenant, préférez un sac aussi léger que sécurisant. Sachez qu'il existe des sacs à dos avec une fermeture éclair placée au niveau du dos. Comprenez qu'il vous faudra obligatoirement l'enlever pour accéder à l'intérieur. Voilà qui ne devrait pas simplifier la tâche d'éventuels pickpockets.
 

3. Prendre son passeport avec soi

Puisque nous évoquions à l'instant le souci du vol que certains croisiéristes expérimentent malheureusement lors d'excursions, il convient de ne pas prendre sur vous certains éléments vitaux en voyage. C'est rare, mais cela arrive. Si vous ne voulez pas ajouter de la complication administrative à la déception, veillez à ne surtout pas prendre votre passeport avec vous lors de vos escales. Si la nature de votre excursion ne nécessite pas que vous preniez ce document, laissez-le sur le bateau, et pourquoi pas dans le coffre-fort de votre cabine. Mais parce qu'on est jamais à l'abri de devoir présenter une pièce d'identité, prenez tout de même votre carte nationale d'identité ou même votre permis de conduire. En effet, vous pouvez en avoir besoin si vous ratez le départ de votre navire, ou dans un scénario moins ennuyeux, si vous souhaitez louer un audioguide (cela est parfois demandé, notamment dans certains musées de Venise). Dans le cas d'un départ manqué, votre compagnie sera en mesure de vous assister pour vous sortir de ce mauvais pas, du moins administrativement.
 

4. Se transformer en convoyeur de fondsEspèces et billets en escale

Voilà l'une des erreurs les plus fréquentes que les croisiéristes débutants (ou insouciants) commettent. Transporter avec soi tout son liquide est un fait regrettable et dangereux. Vous l'imaginez, sortir tout son cash lorsqu'il s'agit d'acheter de petites babioles dans une échoppe de souvenirs ou pour se payer son déjeuner n'est jamais un fait anodin. Cela peut susciter quelques convoitises malvenues, ou au moins vous mettre mal à l'aise dans la rue. Préférez disposer de quelques dizaines d'euros (ou en équivalence de devises) et de votre carte bancaire. Nul doute que vous pourrez retirer ce qu'il faut quand il le faudra, et aussi que vous pourrez payer par carte si vous disposez d'une carte internationale.
 

5. Négliger le « Tous à bord »

Quand on vous dit que le « Tous à bord » est à 18h30, c'est 18h30 et pas 18h31 ! Parce que c'est bien à cette heure (à quelques minutes prés) que le navire débutera ses manœuvres pour quitter le port. Prévoyez donc large pour être certain(e) de vous retrouver au terminal d'embarquement bien en avance sur cet horaire. Et vous ne pourrez pas dire que vous n'étiez pas au courant puisque cette indication figure aussi bien sur le journal de bord que sur un panneau lorsque vous débarquerez en escale. On vous laisse imaginer la suite de votre périple si le bateau part sans vous. 
 

6. Surévaluer votre connaissance du terrainCommuniquer en excursion

Parmi les informations dont vous devez disposer avant de quitter le navire pour vous rendre à votre excursion, il y a bien sûr l'horaire de départ, mais pas seulement. En effet, vous devez tout de même avoir un minimum de connaissances sur la terre que vous allez fouler. Sans vous dire que vous devez absolument maîtriser toutes les subtilités de la langue ni tous les coins et recoins de l'escale, mais au moins en savoir un minium. Il sera donc toujours utile de connaître les points d'intérêt à visiter, les équivalences monétaires, ou encore quelques rudiments linguistiques. N'improvisez pas une visite trop lointaine à la dernière minute, vous pourriez alors rater le départ de votre paquebot. Ce serait dommage...
 

7. Ne pas écouter les conseils de vos accompagnateurs 

Si vous embarquez sur l'une de nos croisières, vous vous rendrez assez vite compte que le directeur de croisière et ses collègues n'ont qu'un objectif : votre bien-être à bord, mais aussi lors de vos excursions. Leurs conseils - dispensés en français bien entendu - seront précieux pour connaître les bonnes adresses et ces lieux qui valent un peu moins le détour. Cela vaut pour les monuments historiques à ne rater sous aucun prétexte, ces villages perchés en haut du relief et que peu de personnes connaissent.... et bien d'autres. N'hésitez donc pas à poser des questions sur vos prochaines excursions, que ce soit à la fin des divers conférences et ateliers, ou lors des dîners. Vous verrez que ce personnel ultra-qualifié est très accessible et s'échine à ce que votre croisière soit la plus belle possible. 
 

8. Acheter des objets interdits et les rapporter sur le bateau 

En visitant certaines destinations, il est probable que vous soyez tenté(e) d'acheter de nombreux souvenirs à terre. En effet, il peut s'avérer difficile de ne pas rapporter chez soi ces fabuleuses liqueurs d'alcool qu'un marchand nous a habilement fait dégusté dans son échoppe. Sur l'instant, on ne se pose pas forcément les bonnes questions et on sort bien volontiers la carte bancaire pour ramener quelques doux breuvages. Ne vous emballez pas, certains objets et denrées sont proscrits sur un navire de croisière et l'alcool, notamment, en fait partie. Pour des raisons évidentes de sécurité, vous passerez systématiquement par un portique de sécurité (voire plusieurs) et vous pouvez vous faire confisquer certains éléments. Une seule chose à faire pour éviter les mauvaises surprises : consulter notre liste des choses interdites en croisière.
 

9. Ne pas goûter aux spécialités localesGastronomie en croisière

À l'inverse, il ne faudra pas vous priver de savourer les plats typiques de la région que vous visiterez. Passez à la trappe tout ce qui peut déjà être trouvé chez vous ou à quelques kilomètres de votre domicile, oubliez toute la nourriture dite « junk food », vous aurez bien d'autres occasions de manger ces aliments si communs. Que ce soit à l'occasion d'une croisière gastronomique ou lors d'un voyage plus traditionnel qui vous réserve de belles surprises de table, ne ratez les bons petits plats locaux qui n'attendent qu'à être savourés. Et au passage, profitez-en pour rapporter quelques spécialités... du moins si elles sont admises sur le bateau. 
 
Ça peut aussi vous intéresser : 5 escales en Méditerannée pour découvrir une gastronomie extraordinaire
 

10. Passer à côté des emplettes détaxées 

Vous ne vous en doutez pas forcément, mais certaines destinations sont plus propices aux emplettes que d'autres. Aussi faudra-t-il vous intéresser aux atouts tarifaires de certaines escales. Cigarettes, vêtements, parfums... les produits particulièrement taxés en France ne le sont pas pour autant dans d'autres pays. La liste est longue et nous consacrerons prochainement un dossier à ces « escales détaxe » très intéressantes pour notre porte-monnaie. Et là encore, n'hésitez pas à interroger vos accompagnateurs francophones en croisière. Ils se feront un plaisir de vous délivrer les meilleurs conseils. Cela n'a pas de prix !
 
Continuez la lecture : Les meilleures escales pour faire du shopping
 
© Crédit vignette : Fotolia

Publié le lundi 15 août 2016 23:46

À propos de l'auteur

Fred Santos Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.
Retrouvez +Fred Santos sur Google+
Tous les articles de Fred Santos

Pourquoi choisir Croisières d’exception ?

Une équipe francophone qui vous accompagne, bienveillante et aux petits soins > découvrir

le plaisir d’apprendre et de comprendre avec nos conférenciers > en savoir plus

La garantie des institutions qui assurent la protection des voyageurs > en savoir plus

Des navires de qualité, des destinations rares et merveilleuses > découvrir

Ils sont déjà partis avec Croisières d'exception. >  Lisez leurs témoignages