Cap vers les splendeurs océanes et terrestres de Madagascar

C’est un État, c’est une île majeure de l’océan Indien, mais c’est surtout une destination de choix pour les croisiéristes en quête de paysages incroyables, de plages paradisiaques, d’espèces animales et végétales endémiques, et de traditions. Embarquement immédiat !

Cap vers les splendeurs océanes et terrestres de Madagascar
Partagez cette info avec vos amis :
La cinquième plus grande île au monde regorge de richesses naturelles et culturelles, et nous allons nous intéresser ici à 3 villes qui figurent au programme de vos escales de la prochaine Croisière Merveilles de l’océan Indien. Cette dernière se déroulera en novembre prochain et prendra son départ depuis l’aéroport parisien. Nosy-Be, Diego Suarez et Tamatave seront donc sur l’itinéraire du Costa neoRomantica, le navire où vous élirez domicile durant un peu moins de 2 semaines. Sur votre route, voici un aperçu des splendeurs malgaches que vous pourrez contemplez, en plus de vos visites à Saint-Denis de la Réunion, Port-Louis à l’Île Maurice, et bien sûr Victoria aux Seychelles. En attendant les conseils avisés d’Elisabeth Rossone Coelho, directrice de croisière sur ce voyage…
 

Des plages et des baies d’une rare beauté

Nosy-Be sera donc votre première escale malgache. La « Grande Île » (c’est la signification littérale de son nom) se trouve à 8 kilomètres au large de Madagascar. C’est une terre volcanique où le soleil règne en maître la majeure partie de l’année. Le farniente sur des plages de sable blanc est sans surprise l’une des activités les plus prisées des touristes, mais ce repos dans un décor de rêve s’apprécie d’autant plus après une baignade dans les eaux cristallines de cette zone (voir la vidéo ci-dessous). C’est d’ailleurs un haut lieu de la plongée sous-marine puisque les récifs coralliens sont les domaines de prédilection des marlins, espadons voilier, thons, mérous, raies et autres requins-marteaux. À Diego Suarez, où vous ferez escale le lendemain, vous pourrez admirer les vues imprenables sur l’immense baie (laquelle en compte 4 autres plus petites). Ces littoraux aux couleurs somptueuses sont le fruit d’un envahissement progressif de la côte par l’océan Indien.
 
 
 

Des marchés pittoresques, des traditions ancestrales

Tamatave, deuxième ville de Madagascar et premier port de l’Île, compte pas moins de 200.000 habitants. C’est au sein de cette ville cosmopolite que vous trouverez un marché artisanal particulièrement animé. Si les vendeurs marchandent, ne vous en privez pas non plus. Que ce soit pour l’achat de pierres précieuses, de masques, de nappes, des collections de papillons géants, de veilles automobiles sculptées dans le bois, des ceintures en crocodiles ou en zébu, sans oublier les coquillages et une foule d’autres objets typiques. Et puisque nous sommes dans la tradition, prenez le temps d’observer les faits, gestes et mouvements des pêcheurs du petit village de Ramena (à proximité de Diago Suarez), ou encore de vous laisser surprendre par les étalages des marchands au marché couvert de Nosy Be. Fruits exotiques, poivre, riz, vanille ou encore l’Ylang-ylang (une denrée particulièrement recherchée par les parfumeurs du monde entier. Ne l’oubliez pas, vous êtes tout de même sur « l’Île aux parfums ».
 

Les richesses florales et animales de la région

La faune et la flore de ces 3 étapes de votre voyage sont d’une densité et d’une richesse fantastiques. Il faut dire que les espèces endémiques y sont légion. Cela va du micro caméléon aux orchidées en passant par les lémuriens, les serpents (peu dangereux), les crocodiles (à la dangerosité avérée), les tortues, les étoiles de mer, gorgones, fougères, rapaces, oiseaux… Et les reliefs et paysages seront tout aussi splendides. On pense notamment à la flore tropicale de la Montagne des Français à Diego Suarez ou aux magnifiques lacs bleutés de Nosy Be. Un fait : l’île de Madagascar est isolée depuis des millions d’années dans l’océan Indien. À l’instar de territoires comme les îles Galapagos, les espèces qu’on peut y trouver sont donc isolées du reste du monde et évoluent sans interférence aucune. De quoi vous assurer un spectacle de la nature de tous les instants.
 

Le neoRomantica pour naviguer vers ces destinations magiques

Rénové en 2012, le navire de la compagnie italienne Costa Croisières vous offrira tout le confort nécessaire pour vous reposer, vous héberger, vous divertir et vous restaurer durant ce voyage. Sa capacité s’élève à 900 cabines, ce qui est une taille de bateau tout à fait raisonnable (les plus grandes unités dépassant allègrement la barre des 6000 passagers). À bord, vous trouverez restaurants, spa, salons de détente, casino, piscine, solarium et chaises longues, bars, salle de sports, salles de conférences, salle de spectacle, boutiques, bibliothèque, fumoir… bref, tout ce qu’il faut pour savourer votre voyage en mer comme il se doit. Vous pourrez également assister aux 5 conférences de l’historien Emmanuel Le Bret. Même au beau milieu de l’océan Indien, vous pourrez bénéficier d’une connexion à Internet dans votre cabine. Cette dernière pourra être intérieure, extérieure (avec fenêtre), ou avec un balcon.
 
© Crédits vignette : Fotolia

Publié le lundi 6 juin 2016 10:02

À propos de l'auteur

Fred Santos Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.
Retrouvez +Fred Santos sur Google+
Tous les articles de Fred Santos
Pourquoi choisir Croisières d’exception ?

Une équipe francophone qui vous accompagne, bienveillante et aux petits soins > découvrir

le plaisir d’apprendre et de comprendre avec nos conférenciers > en savoir plus

La garantie des institutions qui assurent la protection des voyageurs > en savoir plus

Des navires de qualité, des destinations rares et merveilleuses > découvrir

Ils sont déjà partis avec Croisières d'exception. >  Lisez leurs témoignages