Faire une croisière humanitaire : donner un nouveau sens à son voyage

Lorsque vous choisissez une croisière, vous prêtez naturellement attention à la destination et aux conditions dans lesquelles vous découvrirez ces nouveaux territoires. La qualité du navire, de votre cabine, de l’itinéraire, de la thématique éventuelle, des prestations gastronomiques… tant de critères à prendre en compte et qui influencent forcément votre choix. Mais n’y aurait-il pas un autre aspect à considérer ?

Faire une croisière humanitaire : donner un nouveau sens à son voyage
Partagez cette info avec vos amis :

Une croisière utile ? Il y a des compagnies pour ça !

« Le voyage que je veux faire est-il utile pour moi ? Utile pour les autres ? Utile pour le pays que je vais visiter ? Utile pour la planète ? » Ces questions, vous vous les posez peut-être. Si c’est le cas, sachez qu’il est possible d’allier l’utile à l’agréable lorsque vous faites une croisière. Et pour cause, certaines compagnies se sont lancées dans cette aventure de l’humanitaire en croisière. À l’instar de PeaceBoat dont le principal leitmotiv est de dire que seule la société civile est réellement en capacité de faire bouger les choses et d’aider les gens dans le besoin. La compagnie part du principe que la coopération et la solidarité sont ses 2 principaux moteurs. Depuis 1986, le « bateau de la paix » (également estampillé « Ocean Dream ») navigue sur les mers et océans du globe et diffuse une parole de paix. À l’origine, des étudiants japonais qui entendaient recueillir des discours différents de ceux contenus dans les manuels scolaires de l’Asie du Sud-est. Au cours de ces tours du monde dits « responsables », des conférences et des échanges sont organisés sur les pays visités. Il y a tout juste 1 an, le Ocean Dream accostait au port du Havre avec pour passagers des survivants d’Hiroshima et de Nagasaki. Certains d’entre eux avaient plus de 90 ans. Cette année, le navire accostera à 2 reprises dans ce même port. Cette compagnie un peu spéciale se finance à l’aide des personnes qui paient pour voyager sur ce navire. L’autonomie financière fait partie de ses priorités, car elle est gage - selon elle - d’indépendance totale (que ce soit vis-à-vis des partis politiques ou de mouvements religieux). L’environnement est également au cœur des préoccupations de cette compagnie. En témoigne son souhait de voir un jour flotter un navire plus respectueux de la planète… 
 
 
Autre compagnie remarquable dans le domaine de la croisière responsable, Fathom. Cette fois, l’initiative ne vient pas d’une poignée d’étudiants engagés, la compagnie étant la propriété d’une autre grosse compagnie. Et on peut même dire qu’il s’agit de la plus importante au monde, nous avons nommé Carnival. L’objectif est clair : un voyage avec un but, une croisière utile qui a pour visée de transformer la vie des autres, mais aussi la vôtre. L’idée est de construire une communauté de voyageurs engagés et soucieux d’autrui. Des partenariats sont donc mis en place avec les pays visités et le lancement de ces voyages humanitaires est récent. Depuis le port de Miami, les passagers peuvent embarquer vers Cuba, mais aussi la République Dominicaine. Des destinations certes populaires, mais où le tourisme peut aussi faire sens. Échanges culturels avec les habitants et multiples initiatives pour améliorer la vie des enfants sont au programme de ces voyages. Les croisières se font sur le Adonia, plus petit navire de la flotte de P&O Carnival. Elles peuvent accueillir 704 passagers à chaque fois.
 
 
Comme vous le voyez, on est loin de clips promotionnels habituels de la croisière.
 

Quand les compagnies apportent une aide d’urgence et ponctuelle aux pays dévastés

Les années passent et les effets du dérèglement climatique se font malheureusement sentir pour certaines populations. Tsunami, séisme, ouragans… les manifestations de ces changements sont nombreuses, et certaines compagnies peuvent parfois apporter leur aide aux sinistrés. À l’image de ce don réalisé en 2010 par la compagnie Royal Caribbean, plus habituée à communiquer sur la taille et les folles attractions de ses navires. Cette aide faisait suite au séisme survenu à Haïti cette même année. La compagnie disposant une île privée à quelques dizaines de kilomètres de l’épicentre du tremblement de terre, elle a ponctionné une somme sur les revenus générés par les visites de ses croisiéristes sur ce territoire haïtien qui a eu la chance d’être épargné.
 
Fin 2004, un terrible tsunami a dévasté les côtes de nombreux pays bordant l’océan Indien. Face à l’urgence de la situation, Magestic International Cruises a envoyé son navire « Ocean Monarch ». À son bord, du personnel et du matériel médical pour venir en aide aux personnes sinistrées, entièrement aux frais de la compagnie.
 
Et nul besoin de chercher des élans de solidarité à l’autre bout du monde, certaines initiatives peuvent aussi être prises à côté de chez nous. Comme en témoigne cette croisière de la solidarité qui embarquera des centaines d’enfants adultes en grande difficulté sociale.
 

Et si vous donniez un sens à votre voyage en donnant aussi à ceux qui en ont besoin ? 

Crédit vignette : © Fotolia

Publié le lundi 4 juillet 2016 09:13

À propos de l'auteur

Fred Santos Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.
Retrouvez +Fred Santos sur Google+
Pourquoi choisir Croisières d’exception ?

Une équipe francophone qui vous accompagne, bienveillante et aux petits soins > découvrir

le plaisir d’apprendre et de comprendre avec nos conférenciers > en savoir plus

La garantie des institutions qui assurent la protection des voyageurs > en savoir plus

Des navires de qualité, des destinations rares et merveilleuses > découvrir

Ils sont déjà partis avec Croisières d'exception. >  Lisez leurs témoignages