10 chiffres étonnants à connaître avant d’embarquer pour l’Antarctique

On sait que l’Antarctique est réputé pour être une terre des extrêmes. Mais les températures sont-elles les seules valeurs qui affolent les compteurs ou impressionnent les croisiéristes qui s’apprêtent à se rendre sur le « Continent blanc » ? Pas sûr…

10 chiffres étonnants à connaître avant d’embarquer pour l’Antarctique
Partagez cette info avec vos amis :
  • « - 93, 2 » : c’est la température la plus basse jamais observée sur notre globe. Elle a été mesurée par télédétection à l’aide d’un satellite au Dôme Argus également appelé le « Dôme A ». Cette montagne de glace (qui est la plus haute du monde et culmine à 4093 mètres) est située à l’intérieur des terres d’Antarctique (l’endroit le plus froid du continent blanc).
 
  • « 2 » : c’est le nombre de jours qu’il vous faudra pour rejoindre le « Continent blanc » depuis sa terre la plus proche, nous avons nommé l’extrême sud de l’Amérique du Sud. Deux jours de navigation, cela correspond aux 1200 kilomètres que devra effectuer le navire en direction de ces immenses territoires de glace.

 

Envie de croisière et de grand froid ?

Croisières d'Exception vous propose plusieiurs destinations:

au Groenland, en Alaska, au Spitzberg, ou encore au Pôle Nord. 

 
  • « 3 » : c’est le nombre d’heures que durent les nuits en Antarctique en été (en hiver là-bas). Les journées sont donc longues à cette période de l’année, et c’est au moins ce qu’il vous faut pour découvrir toutes les richesses dans cette incroyable région du monde. La faible durée des nuits est liée à l’axe de rotation de la Terre à la faible descente du soleil sous l’horizon.
 
  • « 25 » : c’est le nombre de « France » qu’il faudrait agencer côte à côte pour obtenir un territoire équivalent à l’Antarctique. Comme vous vous en doutez, les véritables centres d’intérêt que l’on y trouve sont situés sur les côtes, l’intérieur de cette surface étant totalement invivable pour l’espèce humaine.
 
  • « 100 » : c’est le nombre de personnes qui sont autorisées à descendre de leurs zodiacs en même temps lorsqu’ils touchent cette terre de glace. Cette limite a été fixée dans un souci de respect de l’environnement et de la faune locale. La sécurité des croisiéristes est également une des raisons à ce seuil.
 
  • « 100 » : c’est aussi la hauteur maximale d’un iceberg au-dessus du niveau de la mer. Et quand on sait que la partie immergée est beaucoup plus grande, on vous laisse imaginer la masse de ces colosses de glace qui flottent au gré des vents et des courants, et qui représentent de véritables menaces pour les navires et leurs passagers. Fort heureusement, les technologies embarquées sur les navires ont évolué.
 
Découvrez une impressionnante plongée sous un iceberg…
 

 

 
  • « 320 » : c’est la vitesse maximale exprimée en km/h des vents qui a été mesurée sur cette terre gelée. Comprenez que la température ressentie, et que les présentateurs météo évoquent de plus en plus souvent, est encore plus basse que celle enregistrée. Rassurez-vous, vos périples en zodiacs à proximité de votre navire ne se feront pas dans ces conditions extrêmes.
 
  • « 1200 » : c’est le nombre d’habitants que compte l’Antarctique. Rapportée à sa superficie qui avoisine les 13 millions de km2, on vous laisse calculer la faiblesse de sa densité de population. C’est comme si l’on disait que la ville de Tours-sur-Marne dans la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine était la seule habitée en Europe !
 
  • « 4500 » : c’est l’altitude exprimée en mètres de la calotte glaciaire à certains endroits de l’intérieur de ce continent. Cette épaisse couche de glace explique en grande partie les températures extrêmes observées dans cette région si hostile de notre Terre.
 
  • « 30.000 » : c’est le nombre de personnes maximum autorisées à se rendre chaque année en Antarctique. Là, c’est clairement le critère de préservation de l’environnement qui a été pris en compte pour définir ce seuil. D’autres destinations soigneusement préservées comme les îles Galapagos ont également des limites de fréquentation par an. 

 

Crédit photo : ©Fotolia

Publié le mercredi 13 juillet 2016 08:01

À propos de l'auteur

Fred Santos Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.
Retrouvez +Fred Santos sur Google+
Pourquoi choisir Croisières d’exception ?

Une équipe francophone qui vous accompagne, bienveillante et aux petits soins > découvrir

le plaisir d’apprendre et de comprendre avec nos conférenciers > en savoir plus

La garantie des institutions qui assurent la protection des voyageurs > en savoir plus

Des navires de qualité, des destinations rares et merveilleuses > découvrir

Ils sont déjà partis avec Croisières d'exception. >  Lisez leurs témoignages