Croisière aux Galápagos : tout ce qu’il faut savoir

Mangroves, sable doré (ou noir), volcans, faune incroyable… le premier parc naturel de l’Équateur offre un émerveillement sans pareil. Partez dès maintenant à la découverte de cette destination si rare et atypique. Attention toutefois, toutes les îles ne sont pas accessibles à tous les touristes, certaines étant exclusivement réservées aux scientifiques.

Croisière aux Galápagos : tout ce qu’il faut savoir
Partagez cette info avec vos amis :

Une destination unique, rare… et difficile d’accès

La croisière est sans aucun doute le meilleur moyen de découvrir les Îles Galápagos. Autrement, comment côtoyer de si près les richesses naturelles que nous offre ce véritable écrin de nature, comme il en existe de moins en moins sur notre planète ? Et il n’y a qu’à parcourir les nombreux forums de discussions du Web sur cette thématique pour se rendre compte que visiter les îles Galápagos en croisière n’est pas une mince affaire. En résumé, les places sont rares et chères. Et c’est là tout le paradoxe de cette destination incroyable : moins il y a de touristes dans cet archipel, plus les croisiéristes ont envie de s’y rendre. Rappelons d’ailleurs qu’un seuil annuel de touristes est régulièrement redéfini pour préserver les écosystèmes. Situé à près de 1000 kilomètres des côtes équatoriennes dans l’Océan Pacifique, l’archipel s’étend sur près 8000 kilomètres carrés et compte de très nombreuses îles volcaniques. Découvrez quelques images vues du ciel…
 
 
 
Et focus sur sa faune impressionnante dans cette autre vidéo…
 
 
 
Iguanes, crabes hors-normes, tortues, lions de mer, lézards des mers, poulpes, poissons tropicaux, murènes, zayapas rouges, fous à pattes bleues, phoques de Galápagos… le spectacle volcanique donne lieu à un véritable feu d’artifice biologique, pour le plus grand bonheur des croisiéristes, randonneurs et amateurs de plongée sous-marine. Tant d’activités que vous pourrez faire sur ce territoire insulaire.
 
Ne vous attendez à voir de gros paquebots de croisière s’inviter aux abords des côtes, la préservation de l’écosystème reste une priorité absolue et a un impact sur la taille des navires admis. En général, quelques dizaines de passagers embarquent sur les bateaux autorisés, et on peut atteindre les 150 passagers maximum sur certaines « grandes » compagnies. Cette destination reste donc confidentielle, pour le plus grand plaisir des privilégiés qui ont la chance de s’y rendre.
 

Une terre qui a inspiré les plus grands concepts de notre monde

Vous le savez maintenant, l’environnement offert par cette destination unique est d’une richesse biologique quasi incomparable. Certains grands penseurs et scientifiques ont observé ce monde à part et en sont arrivés des conclusions qui ont encore un impact énorme sur nos données scientifiques actuelles. La Théorie de l’évolution et de la sélection naturelle élaborée par Charles Darwin est sans nul doute la plus populaire. Même si elle est décriée par de nombreuses voix, elle a marqué les esprits depuis son apparition au XIXe siècle. Les Îles Galápagos auraient donc inspiré l’idée qu’une compétition entre les individus existe dans un environnement où les ressources sont limitées, que ces derniers s’adaptent, qu’ils sont en proie à quelques variations dans leur espèce même, et que les survivants sont ceux qui parviennent à exploiter au mieux leurs capacités biologiques. Selon cette théorie, on assiste à une transformation lente, progressive, mais renforçante des espèces en fonction de l’environnement dans lequel elles évoluent.
 
 
 

10 choses à savoir avant d’embarquer pour une croisière aux Galápagos

Si l’envie vous prend de fouler ces terres et de naviguer sur ces mers, il convient toutefois de garder à l’esprit que : 
 
  • il est strictement interdit de fumer sur les Îles Galápagos
  • les îles qui composent l’archipel ont bien souvent plusieurs noms
  • lors de vos plongées, vous pourrez croiser la route de requins à pointe blanche. Ils sont inoffensifs
  • depuis 2010, les Galápagos ne sont plus sur la liste des sites menacés du patrimoine mondial de l’ONU
  • Santa Cruz est l’île la plus grande de l’archipel. On y trouve notamment Puerto Isidro Ayora, la ville la peuplée (12.000 habitants)
  • ne soyez pas étonné si vous voyez des iguanes éternuer. C’est un moyen pour eux de chasser le sel avant de plonger
  • rapporter un iguane ou autre « souvenir vivant » peut vous coûter de la prison ferme. Un Allemand actuellement emprisonné pour avoir tenté de ramener 4 iguanes dans ses bagages peut en témoigner
  • la restriction est la même pour le sable et les coquillages !
  • une nouvelle espèce de tortue a été découverte l’année dernière à Santa Cruz
  • le temps passé sur certains sites est limité pour éviter la détérioration liée au tourisme

Crédit photo vignette : ©Fotolia

Publié le lundi 1 août 2016 07:09

À propos de l'auteur

Fred Santos Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.
Retrouvez +Fred Santos sur Google+
Pourquoi choisir Croisières d’exception ?

Une équipe francophone qui vous accompagne, bienveillante et aux petits soins > découvrir

le plaisir d’apprendre et de comprendre avec nos conférenciers > en savoir plus

La garantie des institutions qui assurent la protection des voyageurs > en savoir plus

Des navires de qualité, des destinations rares et merveilleuses > découvrir

Ils sont déjà partis avec Croisières d'exception. >  Lisez leurs témoignages