Hurtigruten commande 2 navires d’expédition à propulsion hybride

Alors que la technologie hybride s’invite - lentement mais sûrement - dans les moteurs de nos véhicules terrestres, celle-ci s’apprête à faire une incursion remarquée dans le secteur de la croisière. La compagnie Hurtigruten vient d’annoncer la commande de 2 navires dotés de cette propulsion faisant cohabiter un moteur thermique et autre électrique.

Hurtigruten commande 2 navires d’expédition à propulsion hybride

Partagez cette info avec vos amis :
Edit du 24/10/2016 : les 2 navires d'expédition de la compagnie se nommeront Roald Amundsen et Fridtjof Nansen.
 
Tout d’abord, il convient de rappeler que le secteur de la croisière ne représente qu’une infime partie du trafic maritime (seulement 0,5%)… et donc de la pollution générée. Ce qui n'empêche pas les acteurs majeurs du secteur à innover dans ce domaine. À l’instar de Costa Croisières qui attend la livraison de nouveaux navires fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL) d’ici la fin de la décennie. Mais aussi de Hurtigruten qui vient de passer commande de 2 navires innovants à propulsion hybride. Le premier pointera le bout de sa proue en 2018 et proposera un moteur auxiliaire permettant la diminution de 20% des émissions de CO2. Il offrira des sessions de navigation électrique pouvant allant de 15 à 30 minutes. Les ambitions du second paquebot (attendu cette fois pour 2019) seront plus importantes puisqu’il embarquera, non pas un moteur électrique auxiliaire, mais un moteur 100% hybride. La propulsion du navire sera prise en charge, ainsi que son alimentation générale. Les temps de navigation à l’aide de la propulsion électrique seront alors allongés. L’investissement avoisinera les 13 millions d’euros pour la compagnie norvégienne. Au-delà de l’aspect écologique majeur, il sera également très appréciable pour les passagers :
 
« Le recours à une propulsion entièrement verte est positive pour l'environnement mais aussi pour le confort des passagers, qui pourront profiter pleinement de leur expérience en pleine nature. Imaginez-vous naviguant au milieu des fjords dans un silence absolu, sans aucune émission de CO2 » - Daniel Skjeldam (CEO de Hurtigruten)
 
La compagnie entend utiliser cette technologie dans les environnements les plus beaux, mais aussi les plus fragiles, et là où la densité de population est la plus forte (lors des manœuvres dans les ports). À terme, Hurtigruten vise le déploiement de paquebots capables de naviguer au tout électrique dans les zones polaires.
 
Concept  de navire signé Hurtigruten
 
À l’heure où une équipe de passionnés parvient à faire voler un avion autour du monde à l’aide de l’énergie solaire, où un étudiant élabore un ingénieux système de dépollution des océans, où les vélos électriques pourraient bien reléguer les 2 roues thermiques au rang des reliques mécaniques, où une domotique intelligente permet de réduire drastiquement la consommation des ménages…, il est temps pour les différentes industries de s’engager dans cette nouvelle voie. Et nul doute que celle de la croisière a mis le cap vers cette destination.
 
Source et crédits images : © Hurtigruten

Publié le mercredi 14 septembre 2016 11:05

À propos de l'auteur

Fred Santos Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.
Retrouvez +Fred Santos sur Google+
Tous les articles de Fred Santos

Pourquoi choisir Croisières d’exception ?

Une équipe francophone qui vous accompagne, bienveillante et aux petits soins > découvrir

le plaisir d’apprendre et de comprendre avec nos conférenciers > en savoir plus

La garantie des institutions qui assurent la protection des voyageurs > en savoir plus

Des navires de qualité, des destinations rares et merveilleuses > découvrir

Ils sont déjà partis avec Croisières d'exception. >  Lisez leurs témoignages