10 problèmes de passagers en croisière… et leurs solutions

Nous passons ici en revue des soucis parfois rencontrés par des passagers et vous expliquons le meilleur réflexe à adopter.

10 problèmes de passagers en croisière… et leurs solutions
Partagez cette info avec vos amis :

1. J’ai raté le départ de mon navire, que faire ?

Départ de bateau de croisière manquéC’est la hantise de bien des passagers et malheureusement, la réalité de certains. Il existe différents cas de figure. D’abord celui du départ manqué au tout début de la croisière. Si vous avez opté pour une solution comprenant le vol et la croisière, les retards liés à votre acheminement ne sont pas de votre ressort, du moins dès lors que vous avez procédé à votre enregistrement à l’aéroport. Si vous avez choisi une formule comprenant simplement la croisière, votre retard est de votre responsabilité et vous en assumez pleinement les conséquences, notamment financières. Autre cas de figure, celui relatif à un départ manqué lors d’une escale. Là, le scénario est encore plus ennuyeux, car vos affaires partent vers l’escale suivante quand vous restez à quai. Et une fois encore, tout dépendra de l’organisation choisie. Si vous faites partie d’un groupe, d’une excursion organisée par la compagnie, le bateau ne vous attendra pas pour autant puisqu’il y a des contraintes techniques (horaires des marées par exemple), mais la compagnie prendra en charge votre retour sur le navire. Dans le cas d’une escale en solo par vos propres moyens, vous devrez retrouver le bateau via les airs ou autres et cela sera à votre charge. Dirigez-vous alors vers un agent du port qui vous communiquera la marche à suivre. Vous n’êtes pas le premier et vous ne serez pas le dernier. Conservez avec vous une copie électronique ou papier de votre passeport et de vos billets de transports pour simplifier les démarches. En ce qui concerne les moyens de paiement, on imagine que vous avez ce qu’il faut sur vous.

2. Mes bagages ne sont pas arrivés sur le bateau

Perte de bagages en croisièreCe qui est valable pour les personnes et aussi valables pour les valises. Nous sommes exactement dans la même configuration que le cas précédent, à savoir que la prise en charge, la réparation du préjudice et le rapatriement de vos affaires dépendront du pack que vous avez choisi. Si vous avez opté pour une formule de voyage via la compagnie, la résolution de ce problème sera à leur charge. Dans le cas contraire, ce sera à vous de faire les démarches auprès de la compagnie aérienne. Pour ce qui est du transit de vos bagages depuis le terminal de croisière jusqu’à votre cabine, rassurez-vous, cela se passe la plupart du temps sans encombre. Si ce n’est pas votre cas, rendez-vous à l’accueil principal pour signaler la perte. Ce désagrément aura de moins en moins de chances de se produire sur les bateaux modernes puisque les passagers peuvent désormais suivre en direct le transit de leur bagage directement sur l’écran de leur smartphone grâce à un savant système de géolocalisation.

3. Ma cabine ne me convient vraiment pas

Problème de cabine de croisièreMême si les cabines des navires modernes sont particulièrement confortables et plutôt bien insonorisées, il se peut que des nuisances surviennent. Il peut aussi bien s’agir d’un problème technique temporaire comme la panne de la climatisation, ou d’un problème plus structurel comme des dimensions de cabine trop petites, un positionnement à côté de la discothèque ou de la salle des machines, une tuyauterie défaillante… Quelle que soit la raison de votre mécontentement, il convient de le souligner. D’abord à votre cabinier/steward qui est votre contact prioritaire. S’il s’agit d’une panne légère, la prise en charge sera rapide. Pour les pannes plus graves ou des problèmes d’ordre structurels, et si vous n’obtenez pas satisfaction auprès de votre cabinier, rendez-vous à la réception pour exprimer vos doléances. Si le navire est grand et non complet, un changement de cabine ne devrait pas poser trop de difficultés. N’oubliez pas que vous êtes avant tout un client, un consommateur et que la compagnie a tout intérêt à ce que votre expérience soit la plus réussie possible.

4. Une des escales de mon itinéraire est annulée

Escale annuléeLa météo n’est pas une science exacte, et il en est de même pour la géopolitique. Tempête, ouragan… les « caprices » de la mer peuvent parfois avoir raison de la bonne tenue de votre itinéraire. Et des événements dramatiques intervenus dans certains pays peuvent aussi causer l’annulation d’une escale. Quelle qu’en soit la raison, gardez à l’esprit que votre compagnie a pour objectif premier de veiller à votre sécurité. Et c’est pourquoi il est préférable qu’une escale soit supprimée. En conséquence, la durée des escales suivantes peut se voir allongée et/ou des escales alternatives peuvent être programmées. C’est au cas par cas. Si vous le savez avant même de commencer votre croisière, tentez de voir si vous pouvez prétendre soit à un changement de date, soit à un remboursement. Certaines compagnies ne poseront pas de problème. D’ailleurs, ces dernières évitent les pays dits à risque afin de ne pas offrir ce type de désagréments à leurs passagers.

5. J’ai oublié mes affaires dans le bus lors de l’excursion

Oubli d'affaires dans le bus lors d'une excursionAppareils photo, sacs, portefeuilles… les passagers peuvent être amenés à oublier leurs objets personnels dans le bus qui les transporte lors des excursions. Si une fois revenus à bord, vous constatez la perte de cet objet et que vous la localisez très clairement dans le bus, le seul réflexe à avoir est de vous adresser au personnel en charge des excursions. Il y a bien sûr le bureau des excursions qui est au fait de ce type d’oublis, ou encore les membres d’équipage qui vous ont accompagné, s’ils sont encore dans votre champ de vision. Une fois informés, ils prendront contact avec le tour opérateur en charge de votre excursion et rechercheront parmi les objets que leurs chauffeurs auront rapportés après leur journée de travail. Vous avez fait ce qu’il faut, prenez maintenant votre mal en patience.
 

6. Je ne veux pas me ruiner en frais de parking

Frais de parking à quaiQu’elle est facile cette solution de garer son véhicule directement sur le quai à proximité du navire au premier jour de croisière. Qu’elle est facile, mais qu’elle est onéreuse également. À la semaine, on peut estimer à environ 100 euros ces frais de stationnement sur un port très fréquenté (source). La solution plus économique consiste à se garer bien plus loin et à opter pour une navette. Vous verrez que les moyens de se rendre au port ne manquent pas et que le coût de ce transit sera toujours bien moins élevé qu’un parking à quai. À vous de voir… À l'heure des VTC et systèmes de covoiturages accessibles depuis un simple smartphone, avouez qu'il serait quand même dommage de payer le prix fort !
 

7. Je veux me faire rembourser en cas d’annulation d’excursions

Annulation d'excursion : que faire ?Certains passagers n’hésitent pas à réserver leurs excursions en passant directement par des acteurs locaux. Cela peut être très intéressant, mais aussi risqué. Prenons l’exemple de 2 croisiéristes qui souhaitent faire une plongée et réservent cette activité sans passer par la compagnie. Si des problèmes météorologiques viennent à empêcher la tenue de cette activité, vous prenez le - grand - risque de ne pas être remboursés. Dans le cas d’une excursion réservée via la compagnie que ce soit sur le site web avant le départ, dans le bureau des excursions ou via les bornes électroniques de réservation du bateau, vous pouvez généralement compter sur un remboursement.
 

8. Mes vêtements n’ont vraiment pas apprécié leur séjour au pressing

Incident au pressing en croisièreÀ bord, vous verrez que les appels, les invitations à faire laver votre linge au pressing ne manquent pas. Vous le constaterez notamment avec la présence de ce sac de linge que vous avez simplement à remplir et à déposer sur votre lit pour qu’il prenne la direction du pressing. C’est facile, plutôt correct au niveau tarifaire et très pratique pour alléger sa valise. Seulement, si vous constatez que vos habits n’ont pas supporté ce lavage, vous devez immédiatement en informer votre cabinier, voire la réception. Vous remplirez alors un formulaire pour constater les dégâts. N’hésitez pas à en demander un duplicata. Et même avant cela, il vous faudra bien prendre conscience des conditions de remboursement en cas de problème. Cela paraît évident, mais la blanchisserie du navire n’est pas responsable des altérations de couleur et des défauts inhérents au tissu. Et en cas de détérioration ou de perte, certaines compagnies ne remboursement qu’à hauteur de 1 dollar par article. Pour la compagnie italienne Costa, le remboursement s’effectue « à hauteur d’une valeur maximale correspondant à 7 fois le prix du tarif pour le service rendu ».
 

9. Je ne parviens pas à communiquer avec mon serveur

Langue française en croisièreLes compagnies de croisière emploient du personnel du monde entier. Et il se peut que les serveurs qui s’occuperont de vous toute la semaine ne parlent pas la même langue que vous. Si vous avez quelques notions d’anglais, cela ne devrait pas poser de problème. Mais dès que vous abordez des points plus singuliers (conseils pour le choix du vin par exemple), cela peut clairement coincer. N’hésitez pas à vous adresser au manager pour obtenir ces informations, voire pour disposer d’un autre serveur avec lequel vous pourrez communiquer plus aisément. Et si vous craigniez que cela perturbe votre séjour, n’hésitez pas à choisir en amont une compagnie « ayant des affinités » avec la langue de Molière. Pour cela, lisez sans plus tarder notre guide des navires sur lesquels on parle français. N'oubliez pas non plus que Croisières d'exception se distingue de la concurrence, notamment par un accompagnement francophone, quelle que soit la région du monde que vous visitez !
 

 

10. Je trouve qu’il y a trop de monde sur le navire

Trop de monde sur le navires ? Il y a des astuces…Même si les navires modernes font tout pour offrir de plus en plus de place à leurs passagers, que ce soit en cabine ou dans les espaces communs, il se peut que vous ressentiez encore ce sentiment de « trop de monde », notamment sur les vieux navires. Dans ce cas, il existe des astuces pour disposer du navire pour soi (ou quasiment) ou d’autres techniques pour éviter les files d’attente en croisière. Mais évidemment, le premier réflexe sera de choisir le bon navire avant de réserver votre voyage. Il existe 3 catégories : les petits navires (notamment fluviaux ou de luxe), les bateaux de taille moyenne qui présentent l'avantage de pouvoir se rendre dans de petits ports tout en offrant de beaux équipements à bord, et enfin les mégapaquebots qui comptent plusieurs milliers de personnes. À vous de voir !

Publié le vendredi 22 septembre 2017 10:00

À propos de l'auteur

Fred Santos Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.
Retrouvez +Fred Santos sur Google+
Tous les articles de Fred Santos
Pourquoi choisir Croisières d’exception ?

Une équipe francophone qui vous accompagne, bienveillante et aux petits soins > découvrir

le plaisir d’apprendre et de comprendre avec nos conférenciers > en savoir plus

La garantie des institutions qui assurent la protection des voyageurs > en savoir plus

Des navires de qualité, des destinations rares et merveilleuses > découvrir

Ils sont déjà partis avec Croisières d'exception. >  Lisez leurs témoignages