Top 10 des musées originaux à visiter lors d’une croisière

Ces musées atypiques n’apparaissent pas toujours dans les guides touristiques traditionnels, mais ils méritent pourtant qu’on y fasse escale.

Top 10 des musées originaux à visiter lors d’une croisière

Partagez cette info avec vos amis :
Si vous ne trouvez pas les premières visites aussi insolites que cela, prenez le temps d’arriver en bas de la page pour découvrir les musées les plus surprenants. La lecture et la visite valent vraiment le détour…
 

Numéro 10 : le musée du chat à Kotor (Monténégro)

Si vous avez la chance de faire escale à Kotor (Monténégro) lors d’une croisière dans l’Adriatique, égayez encore un peu plus votre voyage avec cette étape dans ce musée atypique. Le Musée des chats vous propose de découvrir pléthore de cartes postales, photos, timbres, pièces, gravures, jeux, livres… à l’effigie du matou en provenance du monde entier et couvrant de nombreuses époques. Le thème de ce musée dont l’entrée est fixée à 1 euro n’a rien d’un hasard dans cette ville. Et pour cause, ces animaux de compagnie y sont particulièrement nombreux. La cause en est simple : les habitants n’étant pas très fortunés, les chats ne sont pas castrés et se reproduisent de manière considérable. La situation de cette galerie est excellente puisque située en plein cœur de la vieille ville. Cette visite insolite sera parfaite pour les inconditionnels du célèbre félin, mais il pourrait aussi plaire, voire amuser les autres. Pour avoir un avant-goût de votre visite, découvrez dès maintenant le site officiel du musée du chat (disponible en langue française). Une autre exposition sur cette même thématique est également proposée à Amsterdam.
 

Numéro 9 : le musée du totem à Ketchikan en Alaska

Changement de continent, et changement de sujet d’exposition. Rendons nous cette fois-ci en Alaska où vous pourrez visiter l’impressionnant musée du Totem. Ces hauts poteaux qui s’érigent fièrement dans les rues de Ketchikan et dans les salles du Totem Heritage Center (comprenant 3 salles principales) vous raviront. La plupart proviennent de villages voisins de la ville et ont fait l’objet d’un sauvetage dans les années 60. On peut aussi observer des totems de l’ère moderne, ainsi que des totems d’époque reproduits (avec la possibilité de découvrir l’original). Dans tous les cas, c’est un témoignage poignant de l’histoire des peuples d’Alaska. La durée de la visite du Totem Heritage Center est assez rapide (moins d’une heure) et vous coûtera 5 dollars par personne. Les heures d’ouverture varient selon la saison, mais au cours de la prochaine croisière en Alaska, il sera accessible de 8h00 à 17h00.
 

Numéro 8 : un musée immersif dans le New York du XIXe siècle

Comme si vous y étiez ! Voilà l’objectif du Tenement Museum de New York situé dans le Lower East Side de Manhattan. L’intérêt de cette visite réside dans sa capacité à vous transporter dans le temps et dans l’ambiance des conditions de vie des immigrants entre 1863 et 1935. Au programme, la visite d’un appartement-témoin d’une époque difficile pour ces personnes qui venaient d’Europe de l’Est et d’Irlande, ou encore la mise en situation avec des comédiens en costume qui jouent les locataires des lieux. Vous trouverez très peu de clichés sur l’intérieur du bâtiment, car il est interdit pour les visiteurs de prendre des photos. La visite de ce musée original viendra compléter à merveille celle de Ellis Island qui racontait comment étaient pris en charge les immigrants lors de leur arrivée aux États-Unis. C’est en quelque sorte la suite logique de l’histoire pour beaucoup de ces personnes. La visite du Tenement Museum plaira aussi bien aux adultes qu’aux  enfants (à partir de 8 ans toutefois). Une idée de visite à réaliser une fois votre transatlantique terminée ?
 
 

 

Numéro 7 : le musée des pâtes… à Rome

Retour en Europe pour découvrir cette fois le célèbre musée des pâtes. Si vous avez la chance de faire une croisière au départ de Venise et que votre navire file droit vers Rome, vous pouvez enrichir votre voyage avec cette visite. Le Musée National des pâtes alimentaires propose la visite de 11 salles permettant à quiconque de découvrir les processus de fabrication et de conservation des pâtes sous toutes ses formes. La bibliothèque comprend essentiellement des ouvrages sur ces aliments qui ont fait notamment la réputation de la gastronomie italienne à travers le monde. Selon le site officiel et divers avis recueillis sur des forums de voyageurs, le musée a fait l’objet d’une fermeture pour cause de reprise par une autre association, il a toutefois rouvert ses portes dans le courant de l’année dernière. Si vous trouvez à nouveau portes closes lorsque vous vous y rendez, vous ne devrez pas marcher trop longtemps avant de trouver un restaurant dont c’est la spécialité.
 
 

Numéro 6 : le musée de la création des enfants grecs à Athènes

On trouve un grand nombre de musées des enfants à travers le monde. Si vous avez la chance de vous rendre à Athènes lors d’une croisière, sachez que ce musée est particulièrement intéressant d’abord de par sa situation géographique. Celui-ci est situé en plein cœur de la capitale grecque et présente de nombreux jouets d’enfants grecs, de réalisations artistiques de jeunes de 14 ans, et propose de nombreuses animations pour enfants. Si vos chères têtes blondes ont embarqué avec vous lors de la croisière en Adriaque, ils seront ravis de découvrir cette adresse. Notons que la tranche d’âge qui sera la plus sensible à la visite se situe entre 2 et 8 ans. En savoir plus sur le Childrens Art Museum.
 

Numéro 5 : le musée de Sigmund Freud pour les passionnés du divan  (Vienne)

Dans un registre un peu plus cérébral, les passagers d’une croisière sur le Danube apprécieront sans aucun doute cette visite. La ville de Vienne en Autriche qui fait bien souvent partie des escales lors des croisières musicales a accueilli bon nombre de personnalités connues à l’échelle mondiale. On pense bien sûr à Mozart, mais aussi au célèbre Sigmund Freud. Un musée lui est entièrement consacré et a pris logiquement ses quartiers dans l’ancien appartement du fondateur de la psychanalyse. Là, le neurologue a vécu, mais a aussi consulté ses patients et donc élaboré ses théories. Seul bémol, l’absence du célèbre divan et un tarif qui pourrait décourager les moins curieux (compter 9 euros par personne).
 
 
 

Numéro 4 : l’exposition permanente de l’assassinat de Raspoutine (Saint-Pétersbourg)

Pas sûr que l’intéressé aurait aimé qu’on consacre un lieu ayant été le témoin privilégié de ses derniers instants, mais il n’en demeure pas moins que la visite est singulière. Il est toujours spécial de se rendre à l’endroit où un drame s’est joué. Et c’est un sentiment étrange que vous allez éprouver en vous rendant sur ces lieux. Après avoir découvert la beauté de la ville de Saint-Pétersbourg, vous pénétrerez dans cet étrange musée de cire qui présente les principaux protagonistes de cet épisode historique. Précisons que cette exposition est proposée depuis 1924 dans le palais Youssoupov qui doit sa renommée internationale aussi bien à la famille de riches aristocrates qui y habitait qu’à la fin polémique de Raspoutine. En effet, on a longtemps cru que ce dernier avait été empoisonné alors qu’une main du prince Félix lui aurait en réalité tiré une balle dans la tête. Visiter sur le site du musée.

Numéro 3 : le musée de l’humour à Buenos Aires

Tout un défi pour un musée de s’autoproclamer celui de l’humour tant la subjectivité de cette discipline peut interférer. Vous y trouverez toutefois les œuvres des plus grands maîtres du dessin, de l’illustration et de la caricature, et cela au cours de la prochaine croisière vers la Patagonie par exemple. Alors bien sûr, l’art graphique argentin y occupe une place prépondérante, et au-delà de la défiance que vous pouvez avoir sur la qualité de l’humour que vous y trouverez, c’est un véritable voyage dans le temps et dans la culture argentine que vous pourrez effectuer dans cette enceinte. Quelques notions d’espagnol seront toutefois les bienvenues pour comprendre toutes les subtilités du musée de l’humour.
 

Numéro 2 : l’étrange musée sous-marin de Lanzarote

Rien ne vaudra cette vidéo pour illustrer cette visite du mystérieux musée contemporain situé dans les profondeurs espagnoles. Découvrez dès maintenant les œuvres du célèbre sculpteur Jason de Caires Taylor. Le musée Atlantico est situé à Lanzarote dans les îles Canaries…
 

 

Numéro 1 : le musée du parasite à Tokyo

C’est sans aucun doute l’un des musées les plus originaux et les plus étranges que vous pourrez visiter durant votre croisière. Il faut dire que la thématique interpelle. Unique en son genre, ce musée du parasite se trouve dans le quartier de Meguro que vous pourrez visiter lorsque vous ferez escale à Tokyo. Les Japonais ont cette réputation d’apprécier les créatures imaginaires en tous genres, mais là ce sont pas moins de 300 parasites réels qui sont exposés entre ces murs. A l’origine de ce projet, on trouve le docteur Kamegai Satoru qui a fondé ce musée en 1953. Seul bémol, les explications en anglais sont sommaires mais quelques schémas vous aideront à mieux comprendre le parasite vous avez en face de vous. En attendant de vous y rendre…
 
 
Crédits vignette : ©Capture YouTube

Publié le lundi 20 novembre 2017 11:29

À propos de l'auteur

Fred Santos Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.
Retrouvez +Fred Santos sur Google+
Tous les articles de Fred Santos

Pourquoi choisir Croisières d’exception ?

Une équipe francophone qui vous accompagne, bienveillante et aux petits soins > découvrir

le plaisir d’apprendre et de comprendre avec nos conférenciers > en savoir plus

La garantie des institutions qui assurent la protection des voyageurs > en savoir plus

Des navires de qualité, des destinations rares et merveilleuses > découvrir

Ils sont déjà partis avec Croisières d'exception. >  Lisez leurs témoignages