Top 7 des dépenses que vous pourrez facilement réduire en croisière

Découvrez 7 services particulièrement onéreux sur un navire de croisière… et les astuces pour éviter les dépenses excessives.

Top 7 des dépenses que vous pourrez facilement réduire en croisière

Partagez cette info avec vos amis :
Il est des prestations dont le coût peut paraître exorbitant pour les passagers. C’est une constante que l’on retrouve sur de nombreuses compagnies, à l’exception des navires de luxe qui incluent certains services dans le prix initial. Découvrez ici ce que vous paierez forcément au prix fort… mais surtout les éventuelles solutions pour faire baisser la note.
 

1. Les photos

Endimanché au restaurant, en maillot de bain à la piscine, en compagnie du capitaine… vous allez le voir, les occasions ne manquent pas de garder un souvenir de ces instants sur papier glacé. Et pour immortaliser ces beaux moments, de nombreux photographes déambulent sur le navire. La capture est gratuite (et généralement conviviale), l’acquisition du cliché ne l’est pas. Très rapidement, les photographies sont développées et affichées à la vue de tous dans des espaces dédiés (généralement au niveau des boutiques). Certaines compagnies modernes permettent même de les consulter sur écrans tactiles et de passer commande avant impression. C’est notamment le cas sur le Celebrity Soltice. Ne l’oubliez pas, les smartphones actuels sont capables de prouesses en termes de prise de vue (du moins quand il y a assez de lumière). Demandez à une personne qui a l’habitude de prendre la photo avec votre téléphone ou appareil, vous constaterez qu’elle n’aura pas à rougir de sa capture… et qu’elle vous fera économiser de nombreux euros. En outre, vous pourrez réimprimer votre cliché autant que vous le souhaitez puisque vous disposerez du fichier original et pourrez choisir la qualité du papier (elle n’est pas toujours très bonne à bord).
 

2. La connexion à Internet

Surfer sur le web n’aura jamais été aussi onéreux que sur les mers et les océans. Il faut dire que les infrastructures déployées pour vous offrir cette connexion sur le navire sont particulièrement sophistiquées. Il paraît logique que cela se répercute sur les connexions des passagers. Reste qu’il s’agit de l’un des postes les  plus élevés pour les passagers à bord. Une bonne information est le premier levier pour faire des économies. Vous devez avoir connaissance des formules proposées et des pièges pour éviter les dépenses inutiles ! En outre, gardez un œil sur votre consommation. Vous pouvez même préacheter votre forfait avant le départ (sur certaines compagnies). Nous vous invitons à consulter notre dossier consacré à l'Internet en croisière. Nous mettons à jour les données dès lors qu’elles sont publiées par les compagnies. Il s’agit là d’une ressource unique et qui peut vous faire économiser. N’oubliez pas non plus de vous renseigner sur les offres au premier jour de votre croisière, il peut y avoir des tarifs intéressants.
 

3. Certaines excursions

On poursuit avec cette dépense importante et qui peut prendre des allures de gouffre financier si vous n’êtes pas satisfait du service rendu. Le premier réflexe à avoir est donc de bien choisir ses excursions. Et le second est de partir à la recherche d’agences proposant des forfaits d’excursions puisqu’il s’agit de visites de haute qualité sélectionnées par des spécialistes. Ce sera notamment le cas sur la croisière 2018 Patagonie : 
 
 
 

4. Les soins au spa

Un massage avec vue sur la mer : voilà un plaisir que de nombreux passagers expérimentent une fois sur leur bateau. Pourtant, ce bien-être a un coût qui peut annuler d’un coup d’un seul les bienfaits antistress de la séance. Et les différentes formules avec sa pléthore d’offre à tiroirs rendent assez difficiles la lecture de la grille tarifaire et la connaissance de la note finale. Soins, manucure, bains relaxants, éclaircissement des dents, coiffeur… vous avez à bord tout ce qu’il faut pour vous re(faire) une beauté de la tête aux pieds. La seule manière d’économiser sur cette dépense est de privilégier certains instants pour les soins. Sachez que les tarifs sont beaucoup moins élevés lorsque le navire est à quai, et aussi le premier et dernier jour de votre croisière. N’hésitez pas non plus à vous renseigner sur les avantages offerts aux passagers disposant d’une carte de fidélité. Il peut y avoir des offres intéressantes.
 

5. Le parking au port pour votre véhicule

Se garer au terminal de croisière duquel votre bateau va partir, tel est votre objectif. Et repartir tout aussi facilement au terme de votre voyage, telle est votre ambition. Ce confort a pourtant un prix capable de refroidir les envies d’un grand nombre de passagers en quête de pratique. Dans certains cas, cela pourra allègrement dépasser la barre des 100 euros pour le stationnement de votre véhicule. Pour faire des économies, vous disposez de plusieurs pistes. Transports en commun, covoiturage, uber… les possibilités de se déplacer à moindres frais ne manquent pas. L’important est surtout de prévoir ces trajets pour éviter les mauvaises surprises et les contraintes liées au temps qui manque le jour J. N’oubliez pas que certaines agences et que certains statuts de privilégiés (notamment lié à votre ancienneté sur une même compagnie) vous offrent une prise en charge depuis et jusqu’à votre domicile.
 

6. Le pressing

Voilà un poste qui peut peser lourd dans votre budget vacances si vous n’y prenez pas garde. Dès votre arrivée dans votre cabine, vous verrez que les incitations à profiter de ce service ne manquent pas. Notamment avec la mise à disposition de ces sacs que vous pourrez aisément laisser à votre steward pour qu’il se charge de le déposer au pressing. Et la remise de votre linge propre sera étonnamment rapide. Ce service est payant sur les compagnies standard (comprenez autre que les compagnies de luxe). Pour vous dispenser de celle-ci, prévoyez en amont suffisamment de tenues pour ne pas avoir à passer par la case pressing. Optez également pour votre propre lessive, des fils pour étendre son linge sont (parfois) prévus à cet effet dans la salle de bain. Dernière piste d’économie : décortiquez le journal de bord sur lequel apparaissent parfois des promotions sur la laverie (surtout en fin de croisière).
 

7. Les boissons (et les bouteilles d’eau !)

La règle d’or ? Ne vous voilez pas la face sur vos consommations à venir ! Si vous envisagez de consommer quelques verres (alcoolisées ou non) chaque jour, il faudra clairement vous intéresser aux packs. Vous ferez sans aucun doute des économies avec les formules. Ce sera la même chose avec le vin. Préférez l’achat d’une bouteille que vous pourrez faire conserver par l'équipage et retrouver le jour suivant plutôt que des verres à l’unité. En clair, plus vous consommerez, moins ce sera cher. Une règle déjà valable à terre et qui est d’autant plus vraie sur un navire de croisière. Enfin, sachez que dans le cadre d’une consommation à l’unité, vous ne verrez pas forcément la note s’alourdir. Tout cela tient au système de paiement via la carte passager (carte éditée par la compagnie), lequel vous dresse une addition finale avec un décompte des consommations à la fin de voyage seulement. Si vous optez pour un tel dispositif, n’hésitez pas à demander un décompte intermédiaire à la moitié de votre croisière pour connaître réel l’état de vos dépenses.

Publié le lundi 15 mai 2017 15:26

À propos de l'auteur

Fred Santos Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.
Retrouvez +Fred Santos sur Google+
Tous les articles de Fred Santos
Pourquoi choisir Croisières d’exception ?

Une équipe francophone qui vous accompagne, bienveillante et aux petits soins > découvrir

le plaisir d’apprendre et de comprendre avec nos conférenciers > en savoir plus

La garantie des institutions qui assurent la protection des voyageurs > en savoir plus

Des navires de qualité, des destinations rares et merveilleuses > découvrir

Ils sont déjà partis avec Croisières d'exception. >  Lisez leurs témoignages