Cabine balcon en croisière : ces 7 mauvais réflexes à éviter

C’est un luxe, c’est une vue, c’est un plaisir extrême ! Mais n’oubliez jamais ces règles sur votre balcon de cabine…

Cabine balcon en croisière : ces 7 mauvais réflexes à éviter
Partagez cette info avec vos amis :

Escalader

En général, un balcon de cabine de croisière propose du mobilier tout à fait appréciable pour se prélasser au soleil ou prendre son repas avec une imprenable vue sur mer. S’il vous venait à l’idée de monter sur une chaise ou la table pour vous offrir une autre vue et pourquoi pas prendre des clichés rares, sachez que vous risquez véritablement votre vie. Cela tombe sous le sens, mais les chutes de navire de croisière ne sont pas si rares et les destins des principaux intéressés jamais très glorieux. Cela sera certes moins grave depuis un petit navire fluvial que sur un grand navire de plusieurs dizaines de mètres de hauteur, mais c’est dans tous les cas cas à éviter. Sachez enfin qu’au-delà d’une certaine hauteur, une chute à la surface de la mer est fatale. On imagine que cela ne fait pas vraiment partie de votre programme de vacances ! Et ce qui est valable pour vous l’est bien entendu pour vos enfants qui sont sous votre responsabilité.
 

Polluer

Comme vous l’appréciez ce paysage maritime ou fluvial et comme il fait partie à part entière de vos vacances et de celles des autres ! Il serait vraiment dommage de le gâcher en contribuant - même un peu - à sa pollution. Cela peut être un simple papier, un mégot de cigarette, une serviette de table, de la nourriture ou tout autre élément qui n’a strictement rien à faire dans ces environnements naturels. N’oubliez pas que les écosystèmes dans lesquels vous évoluez sont bien plus fragiles qu’ils n’y paraissent et que l’activité a déjà largement fait son œuvre en termes de pollution. Et ne pensez pas que cette dernière n’est que le fruit de détritus jetés à la mer : laisser sa fenêtre ouverte alors que la climatisation est enclenchée ou même la lumière alors que vous n’en avez pas besoin sont autant de facteurs de pollution. Jetez simplement un œil sur les fjords, les glaciers et la banquise qui vous entourent, ces recommandations vont rapidement prendre sens…
 
 
 

Penser que ce que vous laissez sera encore là le lendemain

Pourquoi rentrer son petit gilet en cachemire à l’intérieur alors que vous vous absentez seulement quelques instants de votre balcon ? Et pourquoi faire de même avec votre smartphone dernier cri ou votre sublime appareil photo ? Ne l’oubliez pas, lorsque vos naviguez en pleine mer, les coups de vent et les caprices météorologiques peuvent faire des dégâts. Soit en emportant vos vêtements, soit en les faisant chuter au sol. Ces petites inattentions peuvent vous coûter cher et vous gâcher les vacances. Et puis si ces réflexes doivent être adoptés en pleine journée, ils sont d’autant plus importants la nuit. On vous laisse imaginer l’état de votre matériel high-tech (s’il est encore là) après une nuit de mer agitée. Vous n’allez pas vraiment aimer la rosée du matin.
 

Fumer

On vous épargne toutes les désagréments pour votre santé liés au tabac dont vous êtes forcément conscients. Et on préférera s’attarder sur l’impact que votre consommation de tabac pourra avoir sur un bateau. Tout d’abord, sachez qu’il y a seulement certains lieux autorisés pour fumer en croisière et que votre balcon n’en fait pas partie. La principale raison est la sécurité, car en fumant une cigarette, vous ne pouvez pas avoir le contrôle d’une cendre incandescente qui terminera sa course où le vent voudra bien l’emmener. Éviter les risques d’incendie est donc la principale raison de cette interdiction. Mais c’est aussi pour éviter que votre mégot ne se retrouve au beau milieu de l’océan. En outre, il est fort possible que vos voisins de cabine ne soient pas ravis de respirer de la fumée dans un lieu aussi paradisiaque.
 

Faire sécher son linge sur son balcon de cabine

Autre interdiction, celle qui consiste à faire sécher son linge et ses vêtements de bain sur son balcon. Sur le papier, un beau soleil apparaît comme une belle solution pour faire sécher son maillot de bain et sa serviette au retour de la piscine du bateau. Pourtant, sachez qu’un petit coup de vent pourrait bien vous en séparer de manière définitive. N’oubliez pas non plus que l’humidité qui règne parfois en mer pourrait bien porter préjudice au programme sec que vous pensez avoir lancé. Enfin, bon nombre de salles de bain dans les cabines proposent des fils à étendre le linge, et vous pouvez être certain de leur efficacité pour le lendemain. Alors, toujours certain d’opter pour la solution balcon ?
 

Adopter la tenue d'Ève ou Adam

Vous l’avez sans doute constaté, les tenues requises à la piscine ou au spa sont censées être correctes. Loin de vous l’idée de vous dénuder plus ou moins complètement aux abords des bassins, il vous sera rapidement rappelé les bons usages. Et ne croyez pas que l’espace privé que représente le balcon de votre cabine pourra vous servir à bronzer dans le plus simple appareil ! En effet, les croisiéristes habitués le savent, il y a bien souvent d’autres balcons au-dessus du vôtre qui ont une vue plongeante sur votre espace et donc sur vous. À moins que vous ayez opté une cabine grand luxe et d’un balcon sans aucun vis-à-vis, oubliez très vite cette possibilité.
 

Faire du bruit en plein milieu de la nuit

D’une manière générale, les cabines sont plutôt bien insonorisées et le calme respecté sur les navires. Bien sûr, on trouvera toujours quelques exceptions, mais vos vacances s’annoncent d’ores et déjà reposantes. Alors il est certain qu’écouter de la musique avec une enceinte bluetooth sur votre balcon ou partir dans de grandes discussions bruyantes au beau milieu de la nuit ne sera pas des plus respectueux pour votre voisinage. Même dans un cadre aussi détendu que celui de la croisière, le civisme est aussi du voyage et vous aussi pourrez l’apprécier si vos voisins respectent eux-mêmes cette règle de base. N’oubliez pas que votre emploi du temps n’est peut-être pas le même que ceux de voisins, qu’ils se lèvent peut-être extrêmement tôt pour débarquer alors que vous en êtes seulement à votre première soirée à bord.
 
Crédits photo : ©Fotolia

Publié le lundi 2 octobre 2017 08:15

À propos de l'auteur

Fred Santos Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.
Retrouvez +Fred Santos sur Google+
Tous les articles de Fred Santos
Pourquoi choisir Croisières d’exception ?

Une équipe francophone qui vous accompagne, bienveillante et aux petits soins > découvrir

le plaisir d’apprendre et de comprendre avec nos conférenciers > en savoir plus

La garantie des institutions qui assurent la protection des voyageurs > en savoir plus

Des navires de qualité, des destinations rares et merveilleuses > découvrir

Ils sont déjà partis avec Croisières d'exception. >  Lisez leurs témoignages