Croisière en fauteuil roulant: ce qu'il faut savoir.

Se déplacer en fauteuil roulant devrait être aussi facile que de se déplacer en marchant, pourtant et malgré de nombreuses initiatives et directives de la Commission Européenne dans ce sens, les voyages pour les personnes à mobilité réduite ne sont pas toujours évidents. Les croisières sont une alternative intéressante car, une fois à bord, les passagers peuvent bénéficier des mêmes services et animations que les passagers «bipèdes». Toutefois certains éléments sont à prendre en compte pour pouvoir pleinement profiter de l'expérience.  

Croisière en fauteuil roulant: ce qu'il faut savoir.
Partagez cette info avec vos amis :

Quel fauteuil, comment réserver, comment se préparer?

 

Si les bateaux fraichement sortis des chantiers sont généralement adaptés aux passagers à mobilité réduite, cela n'a pas toujours été le cas. Aujourd'hui, une chose est sure, c'est que toutes les compagnies vous demanderont de vous présenter avec votre fauteuil. Si vous le pouvez, préférez un fauteuil non électrique et pliable, de cette façon, le staff pourra vous soulever facilement si cela s'avère nécessaire.

 

Les bateaux comptent généralement 4 ou 5 cabines adaptées. Ces cabines disposent de tout le nécessaire pour rendre votre séjour agréable: les passages sont spacieux entre le lit et le mobilier, les salles de bain permettent l'accès à la douche en fauteuil et des barres de soutien sont disposées un peu partout afin de vous simplifier la vie. Ces cabines offrent l'avantage d'être plus spacieuses que les cabines standards.

 

Dès votre réservation, précisez que vous êtes en fauteuil, de cette manière le croisiériste que vous avez choisi pourra anticiper votre arrivée et mieux la préparer. La plupart des ports et embarcadères européens sont aujourd'hui accessibles aux personnes en fauteuil, toutes les compagnies préparent généralement un accès prioritaires à ces passagers qui leur permet de rejoindre leur cabine en toute sérénité grâce à un accueil personnalisé.

 

Les bateaux même adaptés, souffrent parfois d'avaries causées par la nature. Un des principaux problèmes d'accès au bateau, est lié à l'inclinaison de la plateforme menant au quai. Selon où vous vous trouvez, cette inclinaison peut augmenter (en fonction des marées par exemple), et rendre délicat votre débarquement à quai. Si vous êtes équipés d'un fauteuil pliable, le staff pourra vous soulever facilement, limitant ainsi les frustrations pouvant découler de ce genre de phénomènes.

 

A quelles difficultés peut-on être confrontées lors du débarquement?

 

En règle générale, si votre bateau accoste au port et que le quai est accessible par une plateforme, vous ne devriez pas avoir de problème. Les difficultés de débarquement sont généralement plus présentes lorsque le bateau n'accoste pas et que les passagers débarquent par navette. Ces escales peuvent se révéler inaccessibles pour les passagers en fauteuil. Les chaloupes sont rarement équipées d'accès pour les fauteuils, avant de réserver votre croisière, vérifier avec la compagnie quelles escales se font à quai ou en chaloupe, de cette manière vous pourrez déjà vous faire une idée des destinations que vous risquez de rater.

 

En Méditerranée, les marées sont quasi inexistantes, elles ont donc peu de conséquences sur le débarquement des passagers, toutefois, si vous choisissez une croisière en mer du nord ou en Ecosse, les marées peuvent avoir un impact important sur les conditions de débarquement. Veillez donc à privilégier les destinations où les effets des marées sont limités.

 

Des bus d'excursion pas toujours adaptés

 

Coté excursions, les compagnies de croisières tentent toujours de privilégier des agences locales qui ont intégré à leurs services l'accueil des personnes en fauteuil, toutefois selon le pays où vous vous trouvez, les acteurs du tourisme ne sont pas toujours tous sensibilisés. Une fois de plus, un voyageur bien informé sera moins frustré qu'un passager rêveur qui a mal anticipé son voyage. L'Espagne est généralement très bien équipée mais là encore, il faut faire attention. Si le port de Barcelone est parfaitement adapté, il n'en est pas de même de celui de Palma de Mallorca aux Baléares... Par contre si vous choisissez d'utiliser les transports en commun en Espagne, vous devriez être agréablement surpris par les bus de ville et les métros entièrement adaptés. En règle générale, les pays pauvres n'ont pas encore intégré une politique de libre accès des infrastructures pour les personnes handicapés. Après enquête, il s'avère que les croisière sur le Nil en Egypte par exemple, sont parfaites pour les personnes en fauteuil par contre, la Jordanie ou le Caire présentent un accès difficile: les compagnies de bus n'étant pas équipées de rampe...

 

Un grand sourire et le sens de la flexibilité devrait toujours tout arranger!

 

L'accès aux infrastructures d'un bateau ne devrait plus être un privilège réservé aux valides. Le fait de pouvoir se débarrasser de sa valise dès le premier jour et de ne plus y penser jusqu'au dernier, présente un avantage certains pour les passagers quelqu'ils soient. Mais qu'elle que soit vos difficultés à bord, sachez que le personnel est généralement sensibilisé à vos problématiques. La plupart du temps, beaucoup d'employés seront à même de vous aider et de vous proposer des solutions pour que votre séjour soit inoubliable. Si un grand sourire est inscrit sur votre visage et que vous vous montrez ouvert à des solutions qui peuvent parfois paraître fantaisistes, vous devriez apprécier l'expérience!

 

Certains bateaux sont mieux adaptés

 

Il faut tout de même reconnaître que certains bateaux sont mieux adaptés que d'autres. Sur L'Oasis of the Sea par exemple, les piscines sont accessibles grâce à un système de treille qui vous immerge en toute sécurité, il y a même un mur d'escalade praticable! Analysez bien vos envies afin de bien identifier le bateau qui y correspond. En prenant en considération le fait que certaines escales seront peut-être inaccessibles, nous aurions tendance à privilégier de gros paquebots où des tonnes d'activités sont possibles: à défaut de débarquer, vous pourrez au moins vous amuser à bord.

 

© Crédit : Fotolia

Publié le mardi 28 avril 2015 13:25

À propos de l'auteur

Stéphanie Courty Stéphanie Courty : Journaliste, Stéphanie s'est spécialisée dans le secteur du voyage et se passionne désormais pour le monde des croisières.
Tous les articles de Stéphanie Courty
Pourquoi choisir Croisières d’exception ?

Une équipe francophone qui vous accompagne, bienveillante et aux petits soins > découvrir

le plaisir d’apprendre et de comprendre avec nos conférenciers > en savoir plus

La garantie des institutions qui assurent la protection des voyageurs > en savoir plus

Des navires de qualité, des destinations rares et merveilleuses > découvrir

Ils sont déjà partis avec Croisières d'exception. >  Lisez leurs témoignages