10 raisons de détester les croisières… ou pas (vous allez surpris)

Ça vous surprend un article comme ça sur  « Croisières Thématiques » ? Mais, en surfant sur le web, nous sommes tombés sur un article publié sur MSN. Il est tellement… grotesque (pardon pour ce mot) que nous ne pouvions pas ne pas vous en faire profiter... ni nous abstenir de répondre !

10 raisons de détester les croisières… ou pas (vous allez surpris)

Partagez cette info avec vos amis :

Et oui, vous avez bien lu le titre... mais les raisons en question ne viennent pas de nous mais d'une « journaliste » du site MSN. « Croisières Thématiques » est très ouvert et nous laissons la parole à ceux qui n'aiment pas les croisières, et il y en a (de moins en moins !). Donc pour lire cet "article", c'est ici. Et pour notre « droit de réponse », lisez la suite…

Notez qu'il y a certains points de cet article auxquels nous ne préferons même pas répondre tant ils nous paraissent absurdes. À la place, nous avons jugé plus pertinent et pédagogique de mentionner quelques stérotypes bien connus sur la croisière.

Parce que les croisières c’est pas donné !

Avec tout ce luxe à bord et les milliers de kilomètres que parcourent les navires, il ne fait aucun doute que les croisières sont tout sauf bon marché. Sans compter que certaines personnalités embarquent parfois à bord pour animer des conférences ou délivrer des conseils aux passagers. Tout cela a forcément un prix, et il est certainement élevé.
 
Le prix : l’une des meilleures raisons de ne pas partir en croisière ?
 
Notre réponse : le tarif plus qu'attractrif de la prochaine croisière Bien-être et Santé à 890 euros pour parcourir les plus beaux sites de la Méditerrannée durant une semaine en compagnie de Laurent Gounelle (écrivain et philosophe), Laurence Plumey (médecin nutritionniste)… le tout sur l'un des plus somptueux navires de la flotte Costa.
 

Parce qu’il n’y a que des personnes âgées

Rester sur un bateau pendant des jours et des jours en faisant quelque rares escales ici et là, voilà une activité qui ne s’adresse pas au jeune trentenaire. Bien sûr qu’il y a des animations, mais sont-elles vraiment adaptées pour le quadra en pleine forme ? Et les enfants, mais que viendraient-ils faire dans cette galère ? Ils s’ennuieraient certainement et comment les occuper toute la journée ?
 
La moyenne d’âge : un autre motif pour ne pas embarquer ?
 
Notre réponse : la croisière Disney Star Wars pour les petits et grands enfants, la croisière Rock et Raggae pour « adulescents », et on pourra sans grand mal vous convaincre encore que les plus jeunes n'hésitent pas à embarquer !
 

Parce qu’il y a trop de monde ! 

Franchement, quel intérêt de prendre des vacances sur un bateau bondé ? C’est un peu comme se retrouver sur une plage de Saint-Tropez en plein mois d’août. Et pourquoi faire la queue au restaurant pendant des heures quand on peut aller dans un club de vacances où le service est beaucoup plus fluide ? Même chose pour l’accès aux animations qui doit être tout aussi laborieux.
 
Le monde : un argumentaire valable pour agoraphobes et autres anxieux ?
 
Notre réponse : il existe de nombreux navires avec un nombre de passagers raisonnable à l’instar du Star Flyer avec une capacité de 170 passagers maximum. À la fin de votre périple, il y a même une chance pour que vous appelliez tous les autres voyageurs par leur prénom. Pour les navires plus gros ? Ne vous inquiétez pas, l'organisation est bien rôdée !
 

Parce que le niveau culturel des passagers est proche du niveau de la mer !

Sans vouloir être taxé de sectaire, le passager qui n’a jamais mis un pied sur un bateau de croisière n’entend pas passer des vacances avec des personnes avec lesquelles il n’aurait aucun atome crochu. Et en toute logique, les distractions proposées à bord ne correspondront pas à ses attentes intellectuelles !

 
Le type de public : une raison crédible ?
 
Notre réponse : une chose est sûre, la croisière Merveilles de l'Histoire en présence de Stéphane Bern et Luc Ferry a de grandes chances de vous faire changer d'avis sur la qualité intellectuelle des croisiéristes qui voyageront à vos côtés.
 

Parce qu’on ne peut pas manger quand on veux !

Et quand il y a trop de monde sur un bateau, il y en a toujours trop dans les espaces pour se restaurer. Que ce soit dans dans les brasseries, les restaurants et partout ailleurs où l’on peut manger. Forcément, pour fluidifier tout ça, les compagnies doivent user de méthodes quasi-militaires pour que les passagers mangent à des heures bien précises. 

 
Le service au restaurant : un argument valable ?
 
Notre réponse : savez-vous qu’il existe plusieurs services sur les bateaux de croisière ? Et qu'un buffet de minuit est proposé sur tous les bateaux Costa ? Parfait si vous voulez éviter la foule.
 

Parce qu’on peut avoir la nausée en mer ! 

Malgré les centaines de mètres de longueur que peut afficher un navire de croisière sur sa fiche technique, un océan démonté va certainement donner le mal de mer aux personnes sensibles. Conjugué aux copieux repas servis à bord, nul doute que le passager un peu fragile verra son voyage gâché sans aucune possibilité de se réfugier dans un endroit plus calme sur le bateau.
 
Le mal de mer sur un bateau de croisière : mythe ou réalité ?
 
Notre réponse : on vous mentirait si l'on vous disait qu'une tempête force 11 ne fera son petit effet sur le passager à l'oreille interne un peu délicate. Toutefois, sachez que les médicaments contre le mal de mer existent. Une petite astuce si vous craignez ce type de désagrément : faites en sorte d'être placé au centre du navire lors de votre réservation, ça bougera un peu moins.
 

Parce que les paquebots sont trop gros ! 

Comment ne pas se perdre sur de tels navires ? Et quand on voit la course au gigantisme dans laquelle se sont lancés les armateurs, cela sera encore pire demain ! Comment retrouver sa cabine lorsqu’on est à l’autre bout du navire ? Et tous ces étages que les habitués appellent ponts ? Il paraît qu’il y en a certains où l’on ne peut pas aller.
 
Le gigantisme : un argument de taille ?
 
Notre réponse : les navires de grande taille sont certes impressionnants mais tout est fait pour que le passager s'y retrouve sans aucun problème. Un bureau d'information est à votre disposition pour toute question, et le journal de bord vous indiquera précisément où et quand se déroulent les événements majeurs du navire.
 

Parce que ça peut être dangereux !

Quand on voit la catastrophe du Titanic il y a un siècle ou celle plus récente avec le Costa Concordia, il n’est pas sûr que les vacances se passent bien. Et vu le nombre de navires qui déambulent sur les mers, le risque de collision est grand. Sans compter les coups de soleil et les possibles intoxications alimentaires que l’on peut avoir à bord, et tous ces soit-disant virus qui traîneraient sur le bateau ! Au fait, il y a des médecins sur un bateau de croisière en cas de problème ?

 
Le danger à bord : vraiment ?
 
Notre réponse : rassurez-vous tout de suite, il y a un personnel médical tout à fait compétent et habilité à vous soigner, même en plein milieu de l'océan Pacifique !
 

Parce que les bateaux sont inaccessibles pour certaines personnes !

C’est bien joli d’offrir des patinoires, des théâtres, des toboggans et même des simulateurs de chute libre sur un bateau, mais si les personnes à mobilité réduite ne peuvent même pas embarquer, c’est bien dommage. Comment s’assurer que le membre de sa famille en fauteuil roulant pourra bien monter à bord et visiter chacune des escales proposées lors du voyage ?

 
Les problèmes d'accessibilité : un frein au voyage ?
 
Notre réponse : tout ce que vous devez savoir sur la croisière et les personnes à mobilité réduite.
 

Parce que les prestations ne sont pas de bonne qualité !

Quand la quantité est au rendez-vous, la qualité fait rarement partie du voyage. Et le monde de la croisière ne fait certainement pas office d’exception avec les millions de personnes qui embarquent chaque année à travers le monde. Et cela doit être encore plus vrai lorsque la croisière n’est pas chère. Comment être sûr que je ne serai pas déçu une fois à bord ?
 
La faible qualité : un dernier argument pour la route ?
 
Notre réponse : une dernière réponse à lire dans notre article sur l'offre Satisfait ou remboursé de Costa ?
 
© Crédit : Fotolia

Publié le vendredi 21 août 2015 12:15

À propos de l'auteur

Fred Santos Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.
Retrouvez +Fred Santos sur Google+
Tous les articles de Fred Santos
Pourquoi choisir Croisières d’exception ?

Une équipe francophone qui vous accompagne, bienveillante et aux petits soins > découvrir

le plaisir d’apprendre et de comprendre avec nos conférenciers > en savoir plus

La garantie des institutions qui assurent la protection des voyageurs > en savoir plus

Des navires de qualité, des destinations rares et merveilleuses > découvrir

Ils sont déjà partis avec Croisières d'exception. >  Lisez leurs témoignages