Quand partir en Patagonie ? Été ou hiver, quelle saison choisir ?

Quand partir en Patagonie ? Été ou hiver, quelle saison choisir ?

Dans cette région australe du globe, on dit qu’il peut y avoir 4 saisons dans une même journée. Alors, on aimerait répondre : partez quand bon vous semble ! Mais ce n’est pas sans doute aussi simple… Prenons quelques minutes pour comprendre le climat complexe de ce bout du monde.

Bien qu’on appelle également la Patagonie Le Grand Sud, nous sommes bien loin de l’imagerie des plages des mers du sud. Ici, pas de lagons aux eaux turquoises, pas de plages de sable blanc bordées de cocotiers, mais plutôt des plaines et des steppes arides, des déserts de roches, des montagnes vertigineuses et des fjords glaciaires. Partir pour la Patagonie c’est partir à la rencontre des éléments, entre puissance et contrastes.

Vous l’aurez compris relief et climat sont donc intimement liés. Commençons par décrypter cette géographie si particulière qui est déterminante pour mieux saisir les secrets d’un climat souvent changeant.

1. Climat & Géographie


Partie en Patagonie, c’est d’abord partir pour une destination qui s’étend sur 2 pays et une dizaine de régions, sur plus d’un million de km2. Cette longue pointe continentale tout entière tendue vers les régions les plus australes du globe est traversée par la gigantesque Cordillère des Andes. La mythique chaîne de montagne andine agit comme une véritable barrière physique qui sépare d’un côté la Patagonie orientale (côté chilien) de la Patagonie occidentale (côté argentin) conditionnant le climat de cette région lointaine.

La face Ouest, face aux vents, est directement exposée à l’humidité océanique et à la puissance des éléments naturels. Le climat y est frais avec de nombreuses et fréquentes précipitations qui arrosent une forêt subpolaire.



La face Est, quant à elle, bien à l’abri derrière le contrefort de la montagne réserve un climat largement plus sec, presque semi-aride par endroit.



Au Nord et dans le centre, le climat continental peut faire grimper les températures jusqu’à 30 °C durant les mois les plus chauds (janvier-février).

Et à l’extrême sud, au-delà même des frontières de Patagonie, celle que l’on nomme la Terre de Feu brûle d’un feu...glacial. 

Vous l’aurez compris, selon que l’on découvre cette région par la mer ou par la terre, selon que l’on grimpe en altitude ou que l’on reste dans les plaines, les températures peuvent varier de façon saisissante. 

2. À quelle période visiter la Patagonie ?

 

Dans cette partie du monde, tout est à l’inverse de chez nous : il fait plus chaud au nord qu’au sud et la période estivale court sur nos mois d’hiver. Mais les températures restent fraîches toute l’année avec une moyenne globale en dessous des 10°C et les vents sont constants.

L’hiver, pour un peu de douceur

Si vous préférez ne pas être trop exposé.es à la rudesse du climat, vous choisirez donc l’été austral pour explorer les régions les plus au sud : entre les mois de décembre et de mars.

Vous ne serez pas à l’abri des pluies et des vents, mais le temps sera plus clément que durant la période estivale de l’hémisphère nord. Le temps d’ensoleillement, bien qu’à son maximum, ne dépassera pas les 6h.

S’il faut élire un mois de la douceur, ce sera donc janvier : vous y frôlerez les 15°C à Ushuaïa, à la pointe sud, et vous vous réjouirez d’atteindre parfois les 25-30°C dans la partie occidentale nord, dans la ville argentine de Neuquen par exemple.

Si l’idée de fêter les premiers jours de l’année depuis l’autre bout de la terre à bord de navires exceptionnels en compagnie d’experts passionnés et passionnants, découvrez nos prochains voyages en Patagonie ! 

Dans les régions les plus septentrionales de la Patagonie, la douceur se prolongera jusqu’au début du printemps, sur le mois d’avril, ainsi qu’au début de l’automne, au mois d’octobre. Vous pourrez profiter en journée de températures avoisinant parfois les 20°C. Mais attention, le thermomètre peut faire une chute vertigineuse dès la nuit tombée !  

L’été, si vous rêvez de paysages enneigés et de mers gelées

Dans ce cas, vous privilégierez la période de l’hiver austral, des mois de mai à septembre, lorsque les températures frôlent les 0°C. À cette période, c’est la magie des zones subpolaires qui opère, découvrant des paysages saisis dans les glaces et le blanc de la lumière d’hiver.


Le mois de juillet est le plus populaire et correspond à la saison haute pour tous les amateurs de ski et de glisse !
La dureté du climat et les difficultés de navigation rendent par contre les croisières complexes, parfois dangereuses. Vous ne trouverez que peu de départs durant cette période. Si vous songez à découvrir la Patagonie depuis les eaux, nous vous conseillons dans ce cas de privilégier plutôt la clémence des mois de novembre à mars.

 

Publié le vendredi 22 mars 2019 à 14:44

À propos de l'auteur

juliette Juliette Mage : Journaliste voyage