Ces animaux que vous pourrez voir lors d’un voyage en Islande

Ces animaux que vous pourrez voir lors d’un voyage en Islande

Paradis du règne animal, l’Islande offre un cadre d’observation éblouissant d’une faune aussi riche que variée. Quelles sont les rencontres que vous pourrez faire en visitant ce pays exceptionnel ?

L’Islande séduit certes par la beauté de ses paysages, mais la faune n’est pas étrangère à ce succès touristique. Et pour cause, de nombreux animaux, domestiques ou sauvages, y sont aisément observables. Alors bien sûr, vous aurez plus de chances de croiser la route d’un mouton islandais que celle d’un renard arctique, mais attendez-vous tout de même à de belles rencontres. En attendant votre croisière maritime en Islande, nous vous les invitons à les découvrir ici.

Elevage, domestication : les animaux importés par l’homme

Avant l’arrivée des premiers colons sur cette île volcanique, il n’y avait ici qu’une faune sauvage, non domesticable. En s’installant en Islande, les premiers vikings ont donc importés avec eux des troupeaux de mammifères à des fins d’élevage. On compte parmi eux les fameux moutons et chevaux islandais, véritables ambassadeurs de l’île.

Moutons islandaisLes moutons

L’élevage d’ovins est aujourd’hui la principale activité agricole de l’île. Vous ne manquerez donc pas de croiser le chemin des troupeaux de moutons, au milieu d’une vaste étendue sauvage ou même au détour d’une route (attention aux surprises !).
Introduits il y a plus d’un millénaire pour leur viande, leur lait mais aussi leur laine, l’espèce est restée presque intacte. À cornes ou acères, blancs, noirs, gris ou encore bruns, leur toison est réputée pour être la plus dense du monde !

Chevaux d'IslandeLes chevaux

Débarqués sur l’île en même temps que les moutons au IXème siècle, les chevaux islandais ont été préservés comme un trésor, qu’ils sont effectivement devenus. Profitant de l’insularité et de l’isolement de l’île, le choix a été fait d’interdire tout croisement et toute nouvelle importation afin de préserver la pureté de cette espèce singulière. Aujourd’hui encore, un cheval qui quitte l’île n’a pas le droit d’y revenir. Ils ont en effet des particularités physiques remarquables comme leur petite taille et leur robustesse. Montures hors-pair pour le ramassage et le tri annuel des moutons (le Göngur) ou pour les longues randonnées dans les reliefs escarpés de l’île, ils font aussi la fierté des islandais lors de concours hippiques en courant sur 5 allures au lieu des trois habituelles : le pas, le trot, le galop, le tölt et l’amble. 

Parmi les autres animaux introduits lors des différentes vagues de peuplement de l’île, on compte également le mulot, le vison américain ainsi que quelques colonies de rennes, principalement regroupées dans les régions orientales de l’île. Il s’agit d’une espèce très protégée et l'évolution de sa population est sous contrôle. Vous pourrez également caresser des chats et des chiens, dont le sympathique berger islandais à la queue retroussée. 

Le monde sauvage

Du côté du monde sauvage, c’est principalement dans les airs et dans les eaux qu’un spectacle faunique abondant et fascinant se révèle aux yeux des voyageurs. Mais sur terre, il toutefois de mentionner un animal sauvage aussi beau que rare : le renard polaire.

Renard arctique d'IslandeLe renard polaire


Capable de survivre à des conditions d’une extrême rigueur, cet adorable petit animal est la seule espèce qui préexistait à l’arrivée des hommes sur l’île. Bien qu’il fasse l’objet d’une attention et d’une protection particulière dans plusieurs parcs nationaux, il continue malheureusement d’être chassé pour sa jolie fourrure dont la particularité est qu’elle change selon les saisons : blanche l’hiver pour disparaître dans les paysages enneigés, brune ou grise l’été. Pouvoir admirer celui qu’on appelle aussi Renard arctique, Renard Isatis ou encore Renard bleu représente une chance inespérée de rencontrer avec cette nature authentique et préservée.

Couple de baleines dans les eaux islandaisesLes mammifères marins


Parmi les grands mammifères marins que vous pourrez avoir la chance de contempler au large des côtes islandaises, vous pouvez retenir un peu moins de 20 espèces de cétacés dont : le rorqual commun, la majestueuse baleine bleue, la petite mais non moins charmante baleine de Minke, la baleine à bosse mais aussi des dauphins, des orques et des cachalots pour les plus chanceux. De nombreux départs pour des excursions dédiées sont organisés depuis les principaux ports situés aux quatre coins de l’île, ou, pour les plus chanceux, directement depuis le pont de votre navire de croisière !


Autre star lascive des plages d’Islande, les sympathiques pinnipèdes que sont les phoques communs et les phoques gris qui ont élus domicile dans les eaux glacées des fjords de l’île.

Macareux d'IslandeLes oiseaux


Amateurs passionnés et ornithologues avertis, l’Islande est une destination phare pour l’observation d’une multitude d’oiseaux. Sortez vos jumelles, armez-vous de patience et soyez récompensé par le spectacle des colonies d’oiseaux qui nichent sur les flancs escarpés des falaises, planent au dessus des lacs et peuplent les marécages. Près de 300 espèces survolent le pays, dont certaines nichent à l’année et d’autres y migrent annuellement.
 Parmi elles, l’incontournable et attachant macareux moine, animal emblématique qui attire chaque année de nombreux observateurs ébahis. Profitez de l’une des croisières pour avoir, vous aussi, la chance de les admirer lors d’une excursion au large des îles Vestmann ou dans les fjords du Nord-Ouest.
Vous pourrez également contempler des sternes arctiques, des pluviers dorés, des fous de bassan, de nombreux rapaces comme le faucon gerfaut, la pygargue à queue blanche, ou encore le somptueux harfang des neiges. L’Islande est aussi réputée pour ses importantes communautés de palmipèdes avec de nombreuses oies cendrées et colonies de canards.

Publié le lundi 21 janvier 2019 à 23:47

À propos de l'auteur

juliette Juliette Mage : Journaliste voyage