Tour d’horizon des plus beaux fjords d’Islande

Tour d’horizon des plus beaux fjords d’Islande

Avec 109 fjords répertoriés, l’Islande offre des panoramas à couper le souffle. Revenons ici sur quelques unes de ces formations naturelles les plus impressionnantes.

Avec en moyenne 10 lettres et presque autant de consonnes, ils ont des noms parfois imprononçables qui semblent renvoyer aux temps immémoriaux de leur naissance. Que vous découvriez l’Islande par la terre ou par les eaux, vous ne pourrez pas passer à côté du spectacle époustouflant qu’offrent ces fjords immenses, comme tout droit sortis d’un décor de film fantastique.

Fjord, vous avez dit Fjord ?

Prenons quelques minutes d’abord pour rappeler ce qu’est un Fjord. 

Originaire de Norvège, ce mot désigne une vallée glaciaire très profonde envahie par les eaux maritimes ou océaniques. Les berges des fjords sont caractéristiques, très raides et escarpées, entourées le plus souvent de montagnes vertigineuses et parfois de cascades monumentales.

En surface, affleure une eau douce et froide qui forme un miroir naturel saisissant dans lequel se reflète une nature grandiose. Ces eaux, issues des torrents gonflés par la fonte des neiges, ne se mélangent pas ou peu avec les eaux salines profondes.

A la différence des baies, la partie la plus large du fjord est celle qui débouche sur la mer. On l’appelle l’embouchure et elle ouvre la voie d’un couloir immense et étroit à l’intérieur des terres.

En plus d’offrir des paysages époustouflant de beauté, les fjords sont des lieux d’épanouissement pour une faune et une flore d’une très grande variété. 

Où voir des fjords en Islande ?

109 occasions de contempler ces trésors naturels !

En observant la géographie de l’Islande sur une carte, on note tout de suite que la majeure partie des fjords se trouve dans les régions crénelées du nord-ouest, du nord et de l’est. Le sud déroule tout le long de ses côtes une silhouette plus lisse et rectiligne.

Westfjords

Au nord-ouest, la péninsule Vestfirðir signifie littéralement "région des fjords de l’ouest" (Westfjords) et affiche des contours accidentés, creusés de profondes ravines. Cette excroissance en arborescence abrite près de la moitié de ces formations géologiques avec une cinquantaine de fjords tous plus époustouflants les uns que les autres. Ici, vous voyagez au cœur d’un paysage fascinant, entre montagnes colossales, cascades géantes, villes et villages colorés dont la jolie Ísafjörður avec son musée de l’Héritage des fjords de l’Ouest.

Les façades nord et est de l’île offrent quant à elles des instants d’évasion au cœur d’une nature prodigieuse à la découverte de vallées millénaires que l’on dirait creusées par des titans. Un décor inimaginable, qu’il faut fouler ou contempler depuis la mer pour en saisir toute la dimension et la puissance.

Les plus beaux fjords islandais

Vue panoramique du port de Seydisfjordur

L'exercice est difficile car chaque site offre son lot de surprises et d'émerveillement ! Mais tentons tout de même de dresser ici la liste des sites les plus saisissants de beauté, de charme. Une liste, vous le constaterez, qui ne manque pas de superlatifs !

Breiðafjörður, 2000 îles et presque autant d’oiseaux !

Au départ de Reykjavik, en grimpant vers le nord, vous passerez d’abord la péninsule de Snaefellsnes avant d’entrer dans le somptueux Breiðafjörður par le joli port de pêche de Stykkisholmur. Cette région accueille de nombreuses colonies d’oiseaux comme le macareux, l’eider ou l’aigle à queue blanche qui aiment survoler les quelques 2000 îles qui flottent sur les eaux fertiles de ce fjord gigantesque.

L’Ísafjarðardjúp, le plus profond

Comme son nom l’indique (le profond fjord glacé), il est tout simplement l’un des plus profonds de l’île avec une avancée de près de 120 km à l’intérieur des terres ! Perché sur la péninsule du Vestfirðir, il se divise en une multitude de ramifications qui offrent des panoramas somptueux sur des montagnes aplanies par l’érosion et des cimes enneigées.

L’Eyjafjörður, le plus long

Son long couloir d’eau de 60 km s’étire à l’intérieur des terres du Nord et conduit tout droit vers l’une des villes les plus animées et des plus culturelles d’Islande : Akureyri. La ville hébergea de nombreux poètes et écrivains illustres, qui trouvèrent dans ces paysages fantastiques et dans cette ville bouillonnante une source inépuisable d’inspiration.
Une étape incontournable qui figure au programme de nos prochaines croisières à destination de cette île fascinante.

Le Seyðisfjörður, l’un des plus beaux

Souvent considéré comme l’un des plus somptueux fjords de l’île, sa beauté est à l’échelle de ses proportions : 17 km d’un bras de mer qui creuse un sillon étroit au milieu de montagnes pour certaines hautes de plus de 1000 mètres. Enclavé au plus profond de ce paysage sauvage et enchanteur, vous découvrirez un superbe village qui porte le nom de son fjord.
Quelle sensation se doit être que d'ouvrir tous les jours ses fenêtres sur ce paysage !

Hvalfjörður, le plus apprécié des baleines

Terminons enfin notre tour de l’île par l’ouest avec celui qu’on appelle le fjord des baleines, le Hvalfjörður. Si une saga du folklore local raconte en ces lieux l’histoire d’un sorcier combattant une baleine géante, l’observation des cétacés dans les eaux de ce fjord est loin d’être une légende ! Les mammifères marins se rassemblent en nombre dans cette partie de l’île. L’Hvalfjörður est aussi une voie de choix pour accéder à la plus haute cascade du pays, le Glymur, située à l’extrémité nord-ouest du fjord.

Publié le mercredi 20 février 2019 à 22:27

À propos de l'auteur

juliette Juliette Mage : Journaliste voyage