Croisière Napoléon 2019

Réserver Du samedi 8 juin 2019 au mercredi 19 juin 2019
Durée 12 jours / 11 nuits
Au départ de Nice France - Méditerranée
Vous souhaitez en savoir plus ?

Itinéraire de la croisière Napoléon en mer Méditerranée

Savone

Jour 1 Nice (France) - Savone (Italie)

Vous serez accueilli à l’aéroport de Nice par l’équipe de Croisières d’exception. Une fois sur place, vous vous rendrez en autocar jusqu’à Savone (env. 2 heures de trajet). Vous atteindrez le Palacrociere et embarquerez à bord de votre navire, le Costa neoRiviera. En fin d’après-midi, vous appareillerez et mettrez le cap sur votre première escale, Toulon

Toulon

Jour 2 Toulon (France)

Connue dès l’Antiquité comme Telo Martius, elle fut rattachée à la France à la fin du XVe siècle, puis devint un port militaire important et fut fortifiée par Vauban au siècle suivant. En 1793, lors du siège de la ville, le jeune Bonaparte se distingua en tant que capitaine de l’artillerie. C’est de ce même port en 1798 qu’il appareilla pour sa campagne d’Égypte. Aujourd’hui encore, on peut apercevoir la porte d’Italie, sous laquelle passa Bonaparte lors de son départ. Toulon compte de nombreux monuments militaires tels que la tour Royale ou le fort Saint-Louis, ainsi qu’un grand nombre de fontaines.

Tarragone (Espagne)

Jour 3 Tarragone (Espagne)

Située sur la côte nord-est de l’Espagne, Tarragone est une station balnéaire catalane. Conquise en 218 av J-C par les Romains qui la rebaptisèrent Tarraco, elle devint, deux siècles plus tard, la capitale de la Tarraconaise, région qui occupait toute la moitié Est de la péninsule Ibérique. Envahie au cours des siècles suivants par les Wisigoths, les Maures et les Français, elle fut le théâtre d’un siège, perpétré en 1811 par les troupes impériales françaises commandées par Louis-Gabriel Suchet. Ce dernier finit par soumettre les Espagnols, hostiles à la mise en place de Joseph Bonaparte sur le trône, et reçut de la part de Napoléon Ier, le titre de maréchal d’Empire. La ville conserve encore son influence romaine comme en témoignent ses nombreux vestiges inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco, ainsi que ses monuments emblématiques à l’image de la cathédrale Sainte-Thècle, datant du XIe siècle.

Ibiza (Ile des Baléares)

Jour 4 Ibiza (Ile des Baléares)

Fondée au VIIe siècle av J-C par les Carthaginois en tant qu’Ibosim, elle fut intégrée au Ier siècle à l’Hispanie par les Romains sous le nom d’Ebusus. Passant successivement aux mains des Vandales, des Byzantins, des Arabes, de la république de Pise et des Aragonais, elle connut un appauvrissement jusqu’à la fin du XIXe siècle avant de rebondir grâce à l’arrivée des liaisons maritimes régulières. Ponctuée de maisons typiques aux murs blanchis à la chaux et de ruelles escarpées, Ibiza est dominée par l’ancienne citadelle d’Eivissa, bâtie par les Arabes puis agrémentée de remparts, dans laquelle on retrouve l’ancienne mosquée de Yebisah, transformée en église au XIVe siècle.
En soirée, vous assisterez à une conférence de David Chanteranne sur les arts décoratifs sous l’Empire.

Palma de Majorque (Ile des Baléares)

Jour 5 Palma de Majorque (Baléares)

À la fois chef-lieu de la communauté des Baléares et de l’île de Majorque, la ville fut fondée en 123 av. J.-C. par les Romains et connut une domination arabe à partir du Xe siècle, avant d’être prise par le royaume d’Aragon deux siècles plus tard. Au sud de Majorque, l’île de Cabrera abrita un sombre épisode des guerres napoléoniennes. Après la défaite du général Pierre Dupont de l’Étang lors de la bataille de Bailén en 1808, 12 000 soldats français y furent déportés et y séjournèrent entre 1809 et 1814. Parmi les monuments les plus incontournables de la ville, on compte l’imposante cathédrale achevée au milieu du XIVe siècle, le couvent de Saint-François ou le palais royal de l’Almudaina, ancien château musulman devenu résidence officielle de la Couronne espagnole. Les hauteurs abritent aussi l’étonnant château de Bellver, forteresse circulaire construite au milieu de forêts de pins.

Port Mahon (Minorque)

Jour 6 Port Mahon (Baléares)

Port-Mahon est le chef-lieu de l’île de Minorque, située dans l’archipel des Baléares. Elle doit son nom au général carthaginois Magon qui conquit l’île au IIIe siècle av J-C. Elle subit comme ses voisines, les différentes invasions romaines, arabes et aragonaises. Théâtre d’une bataille navale gagnée par les Français contre les Britanniques en 1756, elle devint une base navale pour la marine britannique avant d’être rendue aux Espagnols en 1802. Port Mahon offre un côté traditionnel typique grâce à ses élégantes demeures aux façades blanches, et ses ruelles pavées qui semblent encore protégées par les immenses portes défensives de la ville. L’église SantaMaria ou le marché aux poissons méritent le détour, tout comme les distilleries de gin, héritage britannique. Cet alcool est d’ailleurs un ingrédient incontournable de la boisson locale appelée pomada.

Porto Torres (Italie)

Jour 7 Porto Torres (Italie)

En 1796, durant l’expédition en Sardaigne, le jeune lieutenant-colonel Bonaparte se distingua lors du raid maritime mené à La Maddalena, de l’autre côté de l’île. Bâtie sur l’ancien emplacement de la ville romaine de Turris Libisonis, dont le site archéologique est encore visitable, elle comprend différents musées, une tour de défense construite par les Aragonais ainsi que la basilique San Gavino, datant du XIe siècle.

Propriano

Jour 8 Propriano (France)

Propriano fut occupée dès l’Antiquité par les grecs puis les romains, dont les vestiges demeurent encore sur l’îlot de Poraja. Devenue française en 1768, suite à l’achat de la Corse par le roi Louis XV, elle se développa à la fin du XIXe siècle, grâce à la création de la route entre Bonifacio et Ajaccio, ville où Bonaparte naquit le 15 août 1769, dans une demeure de la rue Saint-Charles, aujourd’hui reconvertie en musée. Encerclé de plages splendides, le quartier du port reconnaissable à ses bâtiments modernes contraste avec l’authenticité des demeures typiques en pierres. Sur les hauteurs se dresse fièrement l’église Notre-Dame de la Miséricorde, construite à la fin du XIXe siècle.

Plaisirs en mer

Jour 9 Plaisirs en mer

Durant cette journée en mer, vous pourrez assister aux conférences passionnantes de nos intervenants qui vous dévoileront les secrets de l’une des figures les plus marquantes de l’histoire.

Naples

Jour 10 Naples (Italie)

Nichée au pied du Vésuve, dominant une splendide baie, Naples et ses trois mille ans d’histoire attire, depuis des siècles, artistes et écrivains. Cité aux multiples influences, grecques, romaines, aragonaises, Naples fut aussi la ville refuge du Caravage, peintre baroque à la touche vibrante et à l’existence tourmentée. Le centre historique cachant de nombreux joyaux de l’architecture, églises, palais, cloîtres, il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Prise en 1806 par les troupes napoléoniennes, Naples fut gouvernée durant neuf ans par la famille Bonaparte : d’abord par son frère Joseph jusqu’en 1808, puis son beau-frère Joachim Murat, époux de sa sœur Caroline. Le centre historique, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, abrite de nombreux joyaux d’architecture, entre églises, palais et cloîtres. La ville regorge de monuments tels que la chapelle Sansevero, le monastère de Santa Chiara, le musée de Capodimonte, ou le palais royal, où vécurent Murat et Caroline, embelli par l’architecte Étienne-Chérubin Leconte.

Portoferraio (Ile d'Elbe)

Jour 11 Portoferraio (Italie)

Chef-lieu de l’île d’Elbe, Portoferraio fut bâtie au début du XVIe siècle par Cosme Ier de Médicis, qui souhaitait en faire un poste défensif pour le duché de Toscane. Les constructions militaires datant de la Renaissance à l’image des murailles ou du fort Stella sont encore visibles aujourd’hui. Après son abdication, Napoléon arriva sur l’île le 3 mai 1814. Il resta dix mois en exil et séjourna à la Villa dei Mulini, sur les hauteurs de Portoferraio, qu’il considérait comme sa résidence d’hiver. Rénovée en 2014, cette dernière conserve encore la bibliothèque de l’Empereur ainsi que de splendides jardins donnant sur la mer. À 6 kilomètres de la ville se trouve sa résidence d’été, la villa de San Martino, qui depuis 1851 est complétée par la galerie Demidoff, résidence néoclassique érigée par le mari de sa nièce Mathilde afin d’y abriter les souvenirs de l’Empereur. En soirée, vous assisterez à une conférence de Jacques-Olivier Boudon sur l’Italie française sous le Consulat et l’Empire.

Savone

Jour 12 Savone (Italie)

De retour à Savone, vous débarquerez en milieu de matinée après avoir pris votre petit-déjeuner. Puis, vous prendrez une nouvelle fois votre autocar, qui vous reconduira en direction de Nice.

Partez en croisière sur les traces de l'empereur

« Embarquez sur les traces de l’Empereur en mer Méditerranée ! Magnifique occasion de revenir sur les pas de l’une des figures les plus emblématiques de notre histoire. La Méditerranée fut un enjeu de taille dans la stratégie de conquête de l’Empereur. Depuis Nice, vous passerez par Savone, puis Toulon, qui vit en 1794 les débuts d’un jeune officier d’artillerie, et qui fut en 1798 le point de départ de la flotte française pour la célèbre Campagne d’Égypte. Ce sera ensuite l’Espagne, dont Napoléon en 1808 tenta de s’emparer, et qui fut le tombeau de la Grande Armée. Puis de nouveau l’Italie où régnèrent à partir de 1806 Bonaparte et Murat. Vous découvrirez l’île d’Elbe, île de l’exil de l’ancien souverain déchu de son trône en 1814. Une croisière napoléonienne riche en découvertes ! »

Jean Tulard, de l’Institut Napoléon

 

Vos conférenciers, spécialistes de Napoléon

*Jacques-Olivier Boudon

Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure, professeur à la Sorbonne, Jacques-Olivier Boudon est un spécialiste de la période de la Révolution Française et du Premier Empire. Président de l’Institut Napoléon et directeur de publication de la Revue de l’Institut Napoléon, il a publié entre autres Napoléon et les cultes, Les Élites religieuses à l’époque de Napoléon.

 

*Natalia Griffon de Pleineville

Née en Russie, elle est spécialiste de l’histoire militaire, rédactrice en chef des revues Gloire & Empire et Prétorien. Elle a obtenu en 2015 le Prix Georges Mauguin de l’Académie des sciences morales et politiques pour sa biographie du général Gazan. Ses autres ouvrages sont La Corogne, 1809, Napoléon en Pologne, Chiclana-Barrosa, 1811, Les généraux russes face à Napoléon, La première invasion du Portugal par l’armée napoléonienne.

 

*David Chanteranne

Journaliste, historien, administrateur de l’Institut Napoléon, David Chanteranne est rédacteur en chef du magazine Napoléon 1er et de la Revue du Souvenir Napoléonien. Il a publié plusieurs ouvrages, notamment Sur les pas de Napoléon Ier en terre de France, Le Sacre de Napoléon, L’insulaire - Les neuf vies de Napoléon

 

*Jean Tulard

Universitaire et spécialiste de Napoléon et de l’époque napoléonienne, membre de l’Académie des sciences morales et politiques, Jean Tulard a reçu de nombreux prix dont le Grand Prix Gobert de l’Académie française et le Grand Prix national de l’histoire. Il est l’auteur de très nombreux livres dont Napoléon, les grands moments d’un destin ; Napoléon, chef de guerre...

 

Les thèmes des conférences

  • Les arts décoratifs sous l’Empire
  • Murat, roi de Naples
  • Napoléon et l’urbanisme
  • Bonaparte à Toulon
  • Les prisonniers français dans les Baléares pendant la guerre d’Espagne
  • L’amiral Nelson en Méditerranée
  • La politique méditerranéenne de Napoléon
  • La campagne d’Égypte
  • Napoléon et l’île d’Elbe
  • L’Italie française sous le Consulat et l’Empire

Croisières d’exception vous recommande les excursions suivantes pour découvrir le patrimoine de la destination, dont certaines auront un lien direct avec Napoléon. D’autres excursions complémentaires seront disponibles lors de la réservation.

12 jours / 11 nuits au départ de Nice

À partir de 2.690 €

Prix par personne en cabine intérieure IC

Adulte (Solo)
Cabine intérieure cat. IC 2.690 € (3.790 €)
Cabine intérieure cat. IP 2.890 € (4.090 €)
Cabine extérieure cat. EC 3.190 € (4.490 €)
Cabine extérieure cat. EP 3.390 € (4.690 €)
Adulte
Choix en attente -
Promenade dans le centre historique d’Ibiza 25 €
À la découverte de Mahon à pied 30 €
Visite de Palma de Majorque 50 €
Fouilles archéologiques d’Herculanum 50 €
L’ancienne cité romaine de Tarragone 55 €
Promenade à Castelsardo 55 €
Forfait Croisière Napoléon (3 excursions) 320 €
Adulte
Transfert depuis l'aéroport de Nice -
Transfert depuis la gare de Nice -
Les prix comprennent

La croisière en pension complète • Les boissons à volonté pendant les repas (sélection) • L’assistance d’accompagnateurs à bord • La présence de conférenciers • les transferts de l’aéroport ou de la gare SNCF de Nice vers Savone aller et retour • Les taxes portuaires • Les pourboires au personnel de bord • Le port des bagages en gares maritimes.

Les prix ne comprennent pas

Le pré et post-acheminement vers et depuis Nice • Les excursions • Les boissons autres que celles mentionnées dans « Nos prix comprennent » • Les dépenses personnelles à bord ou lors des excursions • L’assurance optionnelle multirisque (5 % du montant du voyage)

  • Télécharger les
  • Télécharger les
COURRIER :

Remplissez le bulletin de réservation avec votre règlement joint et retournez-le à :
Croisières d'exception
77 rue de Charonne
75011 Paris

EMAIL & WEB :

Imprimez votre bulletin de réservation, remplissez-le, scannez-le et envoyez-le à

TÉLÉPHONE :

01 75 77 87 48

Du lundi au vendredi de 9 h à 19 h et le samedi de 9 h à 13 h

Besoin de plus d'informations avant de réserver ?
  • Télécharger les
  • Télécharger les
Pourquoi choisir Croisières d’exception ?

Une équipe francophone qui vous accompagne, bienveillante et aux petits soins > découvrir

le plaisir d’apprendre et de comprendre avec nos conférenciers > en savoir plus

La garantie des institutions qui assurent la protection des voyageurs > en savoir plus

Des navires de qualité, des destinations rares et merveilleuses > découvrir

Ils sont déjà partis avec Croisières d'exception. >  Lisez leurs témoignages