Groenland | Canada

Réserver Du mercredi 9 septembre 2020 au mercredi 23 septembre 2020
Durée 15 jours - 13 nuits sur place
Au départ de Paris France
À bord du Ocean Nova (International Shipping Partner)
À partir de 10.500 €

Offre spéciale Si vous commandez avant le 30 nov. 2019, vous pouvez bénéficier d'une réduction de 600 € par personne (code AVANT-PREMIERE).

Vous souhaitez en savoir plus ?

Itinéraire de la croisière Groenland & Grand Nord Canadien

Paris

Jour 1 Paris/Kangerlussuaq (Groenland)

Le matin, vous serez attendu à l’aéroport de Paris où vous ferez connaissance avec votre équipe d’accompagnateurs. Puis, vous décollerez à destination du Groenland sur vol direct ou avec escale sur vol charter ou compagnie régulière et rejoindrez la ville de Kangerlussuaq, située sur la côte sud-ouest. Charmante petite ville bâtie à flanc de montagnes, Kangerlussuaq est née au cours de la Seconde Guerre mondiale. D’abord investie par les Nazis, elle fut ensuite administrée par les Américains qui y construisirent une base de défense. Sur place, vous serez transféré à bord de l’Ocean Nova. À l’heure du déjeuner, le navire appareillera et se fraiera un chemin parmi les 190 kilomètres du fjord de Kangerlussuaq composés de collines rocheuses, de hautes montagnes et de paysages de toundra. Dans l’après-midi, vous assisterez à votre première réunion d’informations.

Nuuk

Jour 2 Nuuk (Groenland)

Implanté sur une presqu’île verdoyante et rocailleuse présente à l’entrée du fjord du même nom, Nuuk est la capitale du Groenland et la ville la plus peuplée du pays. Visitée par les Vikings au Xe siècle et habitat des Inuits depuis le XIIIe siècle, la ville fut officiellement fondée en 1729 comme Godthåb par Hans Egede, un missionnaire norvégien chargé d’évangéliser les locaux. Rebaptisée en 1979 et signifiant « presqu’île », la ville accueille la plupart des institutions groenlandaises et notamment le Parlement. Ville culturelle, elle renferme la Bibliothèque nationale ainsi que le Musée d’art et le Musée national du Groenland. À l’ouest de la ville, on retrouve deux curiosités à savoir la cathédrale, édifice rouge en bois consacré en 1849 ainsi que la statue du fondateur de la ville tournée vers la mer. Vous bénéficierez de temps libre pour profiter de la ville ou pour participer aux excursions aériennes optionnelles vers la calotte glaciaire en hélicoptère ou petits avions.

En mer

Jour 3 Navigation en mer de Baffin

Durant cette journée de navigation, l’Ocean Nova traversera la mer de Baffin. D’une superficie de 825000 km2, cette dernière est enclavée entre la côte sud-ouest du Groenland, l’île Ellesmere et la Terre de Baffin. Tout au long de l’année, le fort courant qui descend du nord amène les eaux froides et recouvre la mer de nombreux icebergs. Disposant d’eaux poissonneuses qui ont permis aux autochtones de se nourrir durant des siècles, cette mer fut découverte par le Viking Erik le Rouge en 985 avant d’être visitée par les navires de pêche anglais et hollandais qui chassèrent intensément la baleine au cours des XVIIIe et XIXe siècles. Au XXe siècle, les chalutiers soviétiques et polonais venaient y pêcher le sébaste et le grenadier alors qu’aujourd’hui, les pêcheurs canadiens y capturent la crevette. Fréquentée par les narvals en été, la mer de Baffin accueille également des baleines boréales et des bélugas. À la nuit tombée, si le ciel est dégagé, vous aurez peut-être la chance d’apercevoir les aurores boréales.

Iqaluit

Jour 4 Iqaluit (Nunavut)

Dès le matin, l’Ocean Nova pénétrera dans la baie de Frobisher, découverte en 1576 par l’explorateur britannique du même nom. Les marées importantes peuvent atteindre jusqu’à 12 mètres de marnage. Après avoir parcouru les 230 kilomètres, vous accosterez à Iqaluit en début d’après-midi. Chef-lieu du Territoire du Nunavut depuis 1999, cette localité, dont le nom signifie « endroit poissonneux » en langue inuktitut, est née en 1942 en tant que base militaire de l’armée américaine. À partir des années 1950, la population augmenta suite à la construction d’un radar de la Distant Early Warning Line et demeura même après la fermeture de la base américaine en 1963. Recouverte de neige durant huit mois, cette ville faite de petites demeures en bois possède néanmoins des bâtiments à l’architecture remarquable, à l’image de la cathédrale Saint-Jude et son étonnant dôme en forme d’igloo, ou de l’Assemblée du Nunavut. Le musée Nunatta Sunakkutaangit, installé dans un ancien comptoir de la Baie d’hudson, vaut le détour pour sa collection d’objets d’art thuléens.

Détroit d’Hudson et îles de Button

Jour 5 Détroit d’Hudson et îles de Button (Canada) | Débarquement en Zodiac

Après avoir passé l’île Edgell et l’île de la Resolution, l’Ocean Nova traversera les 70 kilomètres de la partie orientale du détroit d’Hudson, découvert par le navigateur britannique Henry Hudson en 1610, et jettera l’ancre près de l’archipel de Button. D’une superficie de 51 km2, ce dernier se compose de deux groupes d’îles hostiles et inhabitées à l’aspect rocailleux, dont la plus imposante, l’île Lawson, ne dépasse pas 20 km2. Véritable sanctuaire pour de nombreuses d’espèces d’oiseaux, elles demeurent une halte régulière pour des mammifères marins tels que les phoques ou les morses mais aussi les baleines ou les ours polaires qui viennent y chasser régulièrement. Vous débarquerez en Zodiac et serez conduit sur place pour avoir une chance de les observer.

Baie d’Ungava, détroit d’Hudson et île d’Akpatok

Jour 6 Baie d’Ungava, détroit d’Hudson et île d’Akpatok (Canada)

Vous mettrez cap à l’ouest et pénétrerez dans le détroit d’Hudson, avant de gagner la Baie d’Ungava. Séparant la province du Nunavik de l’île de Baffin, cette baie quasi ovale d’une longueur de 260 kilomètres occupe une superficie de 50000 km2. Constituée des paysages de toundra, cette dernière est entourée de nombreux villages inuits qui vivent essentiellement de la chasse. L’Ocean Nova mouillera à quelques encablures de l’île d’Akpatok, qui doit son nom aux nombreuses colonies de guillemots de Brünnich qui la peuplent et dont l’appellation en langue inuite se dit « akpat ». Constituée de calcaire, cette île, entourée de falaises abruptes pouvant atteindre jusqu’à 250 mètres et de ravins conduisant jusqu’à un plateau central, fut l’habitat des Inuits de la tribu Dorset durant près de mille ans. Aujourd’hui, elle est visitée par des phoques, des morses et des ours polaires.

Parc national des Monts-Torngat

Jour 7 Parc national des Monts-Torngat (Canada)

Votre navire empruntera le fjord de Nachvak, long d’une quarantaine de kilomètres, qui longe les parois abruptes des monts Torngat, considérés comme les plus hauts sommets du Labrador. À travers ces paysages de toundra constitués d’une flore riche, vous apercevrez le mont d’Ibreville, haut de 1632 mètres, situé en plein cœur du parc national des Monts- Torngat. Signifiant « lieu habité par les esprits » en langue inuite, cette réserve naturelle de 9700 km2 regorge d’oiseaux tels que le faucon pèlerin, le lagopède alpin ou le hibou des marais ainsi que de mammifères tels que le caribou des bois, l’ours blanc et l’ours noir, le lièvre arctique ou le renard arctique. Puis, vous entrerez dans le fjord de Saglek renfermant des petites îles et des parois rocheuses vertigineuses. Les eaux de ce fjord sont fréquentées par le petit rorqual et par plusieurs espèces de phoques.

L’allée des icebergs | Navigation en mer du Labrador (Canada)

Jour 8 L’allée des icebergs | Navigation en mer du Labrador (Canada)

Durant cette journée de navigation, l’Ocean Nova traversera la mer du Labrador, dont les courants froids et puissants font dériver des centaines d’icebergs de différentes tailles et longera les côtes escarpées et déchirées de la province du même nom, constituées de milliers d’îles de différentes formes. Soyez attentifs, vous pourrez apercevoir quelques mammifères marins à l’image du rorqual boréal ou de la baleine à bosses. Vous profiterez également de conférences données à bord par nos guides.

Îles Gannet et Battle Harbour

Jour 9 Îles Gannet et Battle Harbour (Canada)

Vous passerez non loin des Gannet, un archipel de six îles au relief rocheux et herbacé présent dans le sud-ouest de la mer du Labrador et désigné comme réserve écologique depuis 1983. Paradis pour de nombreuses espèces d’oiseaux, il abrite entre autres, près de 38000 couples de guillemots ainsi que 10000 couples de petits pingouins, ce qui représente la plus grande colonie d’Amérique du Nord. Puis, vous longerez la côte déchiquetée du Labrador jusqu’à l’île Battle et jetterez l’ancre dans l’archipel du Grand Caribou, devant la petite localité de Battle Harbour. Déclaré Site Historique National du Canada depuis 1996, elle préserve ses demeures traditionnelles et ses installations de pêches datant des XVIIIe et XIXe siècle.

L'Anse aux Meadows

Jour 10 L’Anse Amour, Red Bay et l’Anse aux Meadows (Canada)

L’Ocean Nova passera au large de l’Anse Amour. Cette localité abrite le phare de Point-Amour qui est inscrit comme édifice fédéral du patrimoine. Puis, vous naviguerez jusqu’à Red Bay, port naturel aux falaises de granit rouge, inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Constitué au XVIe siècle par les pêcheurs basques en tant que station baleinière, il devint par la suite, un lieu extrêmement fréquenté pour la pêche au phoque et à la morue. Le musée de la ville rappelle cette époque, tout comme les 140 tombes de baleiniers découvertes à proximité. Vous atteindrez ensuite l’Anse aux Meadows qui abrite les vestiges d’un village scandinave datant de l’an mil. Il est inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Situé à 2 kilomètres du lieu originel, le site de Nordstead reconstitue les bâtiments de cette époque et permet une immersion dans le mode de vie des Vikings.

Navigation en mer - Bonavista

Jour 11 Navigation en mer - Bonavista (Canada)

L’Ocean Nova longera la côte orientale de l’île de Terre-Neuve et rencontrera les derniers icebergs. Puis, vous arriverez devant Bonavista, première terre que le navigateur italien Jean Cabot aborda en 1497, lors de son voyage transatlantique. Constituée sur une péninsule, cette localité devint au XVIIe siècle, l’une des plus importantes de l’île grâce à sa proximité avec les grands bancs de morues. Fréquentée par les pêcheurs des grandes puissances européennes de l’époque, elle fut disputée entre les Espagnols et les Français, qui tentèrent de l’incendier en 1704. Comptoir de pêche important jusqu’au début du XXe siècle, la ville a su préserver quelques vestiges de cette époque comme en témoignent les halles Ryan Premises, la plantation Mockbeggar ou la demeure Alexander Bridge House. Le port conserve également une réplique du Matthew Legacy, navire sur lequel Jean Cabot atteignit cette terre. Vous visiterez tout cela librement.

Saint-Jean-de-Terre-Neuve

Jour 12 Saint-Jean-de-Terre-Neuve (Canada)

Saint-Jean de Terre-Neuve doit son nom à l’explorateur Jean Cabot, qui aborda cette terre en 1497, le jour de la Saint-Jean. Constitué à flancs de colline au fond d’une étroite rade, ce chef-lieu est un véritable patchwork grâce à ses nombreux bâtiments recouverts de couleurs chatoyantes. La basilique- cathédrale de Saint-Jean, le complexe culturel The Room – regroupant un musée et une galerie d’art – ou le Railway Coastal Museum – aménagé dans l’ancienne gare – valent le détour. La colline surplombant la rade, nommée Signal Hill, correspond au lieu qui fut choisi par Guglielmo Marconi pour recevoir sa première transmission télégraphique transatlantique en 1901, non loin de la tour Cabot, érigée pour le 400e anniversaire de l’arrivée du navigateur.

Saint-Pierre-et-Miquelon

Jour 13 Saint-Pierre-et-Miquelon (Canada)

Cet archipel français composé de huit îles, dont seulement deux sont habitées, fut découvert en 1536 par le navigateur français Jacques Cartier. Le matin, vous accosterez sur l’île Saint-Pierre, nommée ainsi en hommage au saint patron des pêcheurs. En plus de la cathédrale, reconnaissable à son clocher en pierres, le musée de l’Héritage, à l’Arche Musée et la traversée jusqu’à l’île aux Marins qui renferme des anciennes demeures de pêcheurs valent le détour. L’après- midi, vous visiterez à Miquelon-Langlade. Établie sur une baie de la presqu’île du Cap et peuplée par les descendants des pêcheurs basques, bretons normands et acadiens, elle fut érigée sur des plaines herbacées et comporte des dizaines de demeures à clabords multicolores ainsi que des bâtiments d’intérêt tels que l’église Notre-Dame-des-Ardilliers datant de 1865 ou le musée de Miquelon qui rappelle les origines acadiennes des habitants.

Halifax (Canada)

J. 14 et 15 Halifax (Canada)/Paris

L’Ocean Nova croisera devant la forteresse de Louisbourg, située au sud-ouest de l’île du Cap- Breton. Puis, votre navire gagnera Halifax, chef- lieu de la province de la Nouvelle-Écosse. Ancien bastion défensif, comme en témoigne l’imposante forteresse qui la domine, elle est un étonnant mélange de bâtiments victoriens et de buildings modernes. Vous serez transféré vers l’aéroport pour prendre votre vol avec correspondance vers Paris où vous arriverez le lendemain.

Les conférences

Durant la croisière-expédition, vous aurez accès à un riche programme de conférenciers sur la faune, les glaciers, l’exploration polaire, la banquise...

Ocean Nova

Ocean Nova

  • Armateur : International Shipping Partner

L’ Ocean Nova est un bateau moderne et confortable de 73 mètres de longueur et de 19 mètres de largeur

15 jours - 13 nuits sur place

À partir de 10.500 €

Prix par personne en cabine double lits superposés

Base double
Cabine triple, lits superposés et lit bas 9.900 €
Cabine double, lits superposés 10.500 €
Cabine double, 2 lits bas 10.900 €
Cabine double supérieure 11.900 €
Les prix comprennent

Le vol privé de Paris à Kangerlussuaq à l’aller (charter) et le vol Halifax à Paris au retour (Air Canada) I La croisière en pension complète I Les excursions mentionnées au programme I Les guides conférenciers francophones I Les taxes aériennes et portuaires I Les transferts I L’assurance assistance-rapatriement I Le prêt de bottes.

Les prix ne comprennent pas

Les boissons I Les dépenses personnelles I L’acheminement de votre domicile à l’aéroport de départ et de retour I Les pourboires I L’assurance optionnelle multirisque (5% du montant du voyage) ou l’assurance optionnelle annulation bagages (3,9% du montant du voyage).

Formalités

Formalités (pour les ressortissants français) : Pour effectuer cette croisière, vous devez être en possession d’un passeport en cours de validité et valable 6 mois après le retour. L’agence Croisières d’exception ne pourra pas être tenue comme responsable pour tout refus d’entrée dans les pays visités lors de ce voyage. (Autres nationalités: nous consulter.) L’agence Croisières d’exception ne pourra pas être tenue comme responsable pour tout refus d’entrée dans les pays visités lors de ce voyage.

  • Télécharger les
  • Télécharger
  • Télécharger
COURRIER :

Remplissez le bulletin de réservation avec votre règlement joint et retournez-le à :
Croisières d'exception
77 rue de Charonne
75011 Paris

EMAIL & WEB :

Imprimez votre bulletin de réservation, remplissez-le, scannez-le et envoyez-le à

TÉLÉPHONE :

01 75 77 87 48

Du lundi au vendredi de 9h00 à 19h et le samedi de 9h à 13h

Vous êtes une agence de voyages ?

Accédez à notre espace dédié

Besoin de plus d'informations avant de réserver ?
  • Télécharger les