Antarctique pratique : tout savoir avant de partir

Antarctique pratique : tout savoir avant de partir

Que faut-il savoir, quand partir, que doit-on emmener dans sa valise ? Voici un petit guide pratique pour répondre aux questions incontournables avant tout départ pour cette destination hors-norme.

Partir pour l’Antarctique ne ressemble à aucun autre voyage. C’est une expérience unique où tout est inhabituel, singulier, insolite et extraordinaire. Il y a pourtant quelques informations clés à connaître, des repères essentiels qui vous permettront de préparer sereinement votre départ et passer plus concrètement du rêve à la réalité. 

Quand partir ? 

On imagine parfois ce bout de monde glacé comme une zone figée, hors du temps et des variations météorologiques. Et pourtant, il y a bien une période plus propice pour partir vers le continent blanc. 

La période idéale : l’été austral 

A moins d’être un aventurier de l’extrême ou un scientifique engagé dans une station de recherche internationale, vous choisirez de partir sur les mers antarctiques entre octobre et mars, durant l’été austral.
Un été assurément vivifiant et rafraîchissant mais avec des températures et des conditions de navigation beaucoup moins agressives que celles sévissant durant l’hiver austral.
Au tout début, entre octobre et décembre, vous profiterez encore de belles couvertures de glace et pourrez observer les colonies d’oiseaux marins préparant leur nid avant la ponte.
Plus tard, entre janvier et mars, la glace des zones côtières laisse place par endroits à des paysages de roches et on peut observer les colonies de manchots et de phoques veiller sur leurs petits tout justes nés.

Et quelle heure est-il ?

En plus d’un voyage aux confins du monde, tout voyage en Antarctique ressemble souvent à un voyage aux frontières du temps. Plus on s’approche des pôles, plus notre rapport aux heures et à la temporalité est bousculé. Avec le jour polaire qui, durant l’été austral, ne laisse jamais place à la nuit, il est fort probable que vous perdiez vos repères et ne sachiez plus véritablement quelle heure il est. 

Notez cependant que, sur la Péninsule, le fuseau horaire est GMT-3, comme en Argentine.

Papiers et formalités administratives

Un passeport à jour

Sur les terres antarctiques en elles-même, un simple passeport en cours de validité vous sera demandé. Cette terre australe n’appartenant officiellement à aucun état, aucun visa n’est nécessaire pour s’y rendre. Attention toutefois à bien vous informer sur les formalités nécessaires dans les pays dans lesquels vous pourriez être en transit. Si vous arrivez par bateau depuis Ushuaïa, vous devrez avoir vos papiers en règle avec l’Argentine. Celle-ci exige un passeport avec une validité d’au moins 6 mois pour un séjour inférieur à 3 mois.

Santé

Il n’y a aucun vaccin obligatoire pour un voyage en Antarctique.
Dans ces régions polaires, les microbes et les virus sévissent dans des proportions beaucoup moins importantes que partout ailleurs dans le monde. Cependant, les conditions climatiques extrêmes exigent d’être en bonne santé et de prendre les mesures nécessaires pour éviter la grippe ou tout autre virus qui raffolent des milieux clos et confinés. Prévoyez donc une trousse à pharmacie avec les médicaments appropriés et préparer votre valise avec soin éviter de profiter du spectacle depuis le lit de votre cabine ! Ci-après, quelques conseils pour être sûr de ne rien oublier.


Préparer sa valise

Bien s’équiper contre le froid et l’humidité

Même s’il y a de fortes chances que vous voyagiez durant la période polaire estivale, les températures dépassent rarement les 5°C et peuvent descendre en dessous de 0°C. La pluie et la neige seront sans doute du voyage et il est donc primordial d’avoir des vêtements imperméables. Chaud, sec, respirant et confortable : voici donc les mots d’ordre de votre garde robe vers le pôle sud.
Préparez sereinement votre valise avec plus de conseils pour bien s’habiller lors d’une excursion polaire.

Se protéger du soleil

Et oui, vous voyagez peut-être en Antarctique mais le soleil y est particulièrement intense. Le trou dans la couche d’ozone n’aidant pas, il est important de veiller à vous équiper de bonnes lunettes de soleil et d’une crème solaire qui, en plus de vous protéger des rayons nocifs du soleil, nourrira votre peau pour la protéger des agressions du froid.

Ne pas passer à côté du spectacle

Et pour ne manquer aucune des merveilleuses surprises que vous réserve cette destination exceptionnelle, n’oubliez pas vos équipements pour l’observation : jumelles, appareil photo adapté à la rigueur du climat, batteries, carnets de voyage et journal de bord, sélection de livres, etc...

Echanges et communications

Quelle langue parler ?

En Antarctique, il n’y pas de nation ni d’habitants installés de façon permanente. Il n’y a donc aucune langue officielle en dehors de celles parlées par les scientifiques dans les différentes bases et stations de recherche scientifiques. Une bonne excuse pour se mettre à l'Esperanto ?

Monnaie

Connaissez-vous une autre région au monde où il n’y a pas de monnaie officielle ?
Sur les bateaux, vous pourrez régler vos achats en cartes bancaires internationales et en dollars US. Celles-ci seront également acceptées dans les bases de recherche, en plus de la monnaie nationale des occupants qui y travaillent.

Téléphone & Internet

Partir pour le continent blanc, c’est aussi accepter de s’affranchir de nos habitudes et de nos modes de communication habituels. Ici, oubliez les réseaux traditionnels de communication, les connexions internet et de téléphonie GSM classiques.
 Ici, téléphone et internet passent par le réseau satellitaire Iridium.

Publié le lundi 14 janvier 2019 13:57

À propos de l'auteur

juliette Juliette Mage : Journaliste voyage