Queen Victoria (Cunard) : bientôt plus grand et encore plus luxueux

Que nous réserve la compagnie Cunard pour la nouvelle version du Queen Victoria ? Passage en revue des principales nouveautés…

Queen Victoria (Cunard) : bientôt plus grand et encore plus luxueux

Partagez cette info avec vos amis :
L’an dernier, le Queen Mary marquait un arrêt technique pour se refaire une beauté. Cette année, c’est au tour du Queen Victoria de subir diverses améliorations. Là encore, cette escale technique aura une durée d’environ un mois et se déroulera dans les chantiers italiens de Fincantieri. Elle débutera le 5 mai 2017 et se terminera - en théorie - le 4 juin.
 
Voilà maintenant près de 10 ans que ce paquebot de la Cunard navigue sur les mers et océans. D’une capacité de 2021 passagers (2081 après cette rénovation) et de 900 membres d’équipage, il mesure 294 mètres de long et compte 16 ponts dont 12 accessibles aux croisiéristes. À son bord, on retrouve le traditionnel style britannique savamment teinté de luxe, lequel sera forcément au centre des attentions durant cette pause.
 
Le deuxième plus gros navire de la compagnie (derrière le Queen Mary 2), s’apprête à subir de profondes modifications. À commencer par la transformation de certaines cabines Britannia, lesquelles se voient désormais estampillées du suffixe « Club » (comme on peut en trouver sur le Queen Mary 2 et le Queen Elizabeth). La spécificité de cet hébergement ? Ces 43 cabines neuves proposeront un mobilier au ton doux et élégant, un balcon, des téléviseurs dernière génération, de nouvelles tapisseries, mais surtout un accès exclusif au nouveau restaurant Britannia Club Dining. Cet espace leur sera accessible en exclusivité et offrira une grande flexibilité de restauration aux passagers, que ce soit au petit-déjeuner, au déjeuner ou au dîner. L’apparition de ce nouveau restaurant a pour conséquence le déplacement du Chart Room vers le pont 2, en lieu et place du Café Carinthia.
 
Des suites plus grandes et refaites à neuf (notamment pour les suites Aquitania, Berengaria, Mauretania et Laconia) sont également au programme de cette rénovation dont la note totale est d’ores et déjà estimée à 40 millions de dollars. De quoi offrir un superbe écrin - du même acabit que les autres navires de la Cunard - pour les futurs passagers de la croisière autour du monde prévue pour janvier 2019 (107 jours de voyage au départ de Southampton).
 
La rénovation attendue en images…
 
 
… et aussi : 
 
 

Publié le jeudi 30 mars 2017 09:52

À propos de l'auteur

Fred Santos Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.
Retrouvez +Fred Santos sur Google+
Tous les articles de Fred Santos
Pourquoi choisir Croisières d’exception ?

Une équipe francophone qui vous accompagne, bienveillante et aux petits soins > découvrir

le plaisir d’apprendre et de comprendre avec nos conférenciers > en savoir plus

La garantie des institutions qui assurent la protection des voyageurs > en savoir plus

Des navires de qualité, des destinations rares et merveilleuses > découvrir

Ils sont déjà partis avec Croisières d'exception. >  Lisez leurs témoignages