Carte d’identité et croisière : les règles et astuces à connaître

Passage incontournable avant d’embarquer, la vérification de la carte nationale d’identité donne des sueurs froides à certains passagers !

Carte d’identité et croisière : les règles et astuces à connaître
Partagez cette info avec vos amis :
Pour éviter les déconvenues le jour J, découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur ce précieux sésame, celui-là même qui ouvrira la porte de votre navire de croisière… et les frontières. Le web regorge de témoignages de passagers refoulés à l’embarquement parce qu’ils ne présentaient pas des papiers en bonne et due forme. Et la prolongation officielle de 5 ans concernant la carte nationale d’identité n’est pas étrangère à ces nombreuses croisières manquées.
 
En effet, depuis le 1er janvier 2014, le gouvernement français, par la voix du Ministère des Affaires Étrangères, a annoncé l’extension de la durée de validité de la carte nationale d’identité. Initialement valable pour 10 ans, la carte nationale d’identité a vu sa validité passer à 15 ans. Mais attention, il y a quelques subtilités à connaître avant de découvrir votre cabine !

Une validité de 15 ans en France, mais quid des autres pays ?

 
Tout peut se résumer en une phrase : ce qui est valable sur le sol national ne l’est pas forcément à l’étranger ! Car seuls quelques pays prennent en compte cette prolongation de 5 ans. Croatie, Grèce, Malte, Monaco, République tchèque, Saint-Martin, Tunisie, Turquie… en font partie. Mais d’autres contrées, toutes aussi incroyables à visiter en bateau, pourraient bien vous interdire l’embarquement : Chypre, Italie, Portugal, Norvège, Égypte, Maroc… pour ne citer qu'elles. Voilà qui explique la mésaventure de ces passagers empêchés d’embarquer pour une croisière en Méditerranée.
 
Pour éviter les mauvaises surprises, n’hésitez pas à consulter la liste officielle des pays étrangers acceptant (ou pas) l’extension de validité de la carte d’identité. Notons que malgré ces accords officiels, d’autres croisiéristes se sont quand même vus interdire de séjour dans des pays apparemment autorisés.
 
Autre fait plus ennuyeux pour les passagers qui se croient dans leur bon droit, le personnel de bord n’est pas toujours au courant de cette prolongation officielle. C’est de plus en plus rare, mais cela peut encore exister.

Les exceptions à la prolongation de la carte d’identité

 
Attention, cette extension ne concerne pas tout le monde ! Sont exclus de ce dispositif :
 
  • les croisiéristes mineurs dotés de cartes nationales sécurisées
  • les détenteurs de pièces d’identité délivrées avant le 2 janvier 2004
 
Un seul réflexe à avoir : regardez la ligne « Carte valable jusqu’au… » au verso de votre pièce !
 
Nous vous conseillons également de faire quelques investigations sur les sites gouvernementaux, vous pourrez y télécharger, y imprimer et présenter aux douanes de la documentation officielle qui viendra appuyer votre légitimité à l'embarquement : 
 
Justificatif de prolongation de validité de carte d'identité

Les délais de renouvellement à prendre en compte avant le départ de votre croisière

 
Si vous ne faites pas partie de ces personnes pour qui la prolongation s’applique, il vous faudra impérativement passer par la case « renouvellement ». Parce que le « choc de simplification » prôné par les responsables politiques ne rime pas toujours avec rapidité, prenez les devants et comptez quelques semaines pour obtenir une nouvelle pièce d’identité valide.
 
Le site officiel du Service Public ne s’avance sur aucun délai précis, car cela dépend de nombreux paramètres. Il est clair que si vous vous engagez dans cette démarche peu de temps avant votre croisière qui se déroule en pleines vacances scolaires, l’attente sera plus longue. Si la mairie en charge de vous délivrer vos papiers est très sollicitée, il en sera de même. 
 
Du côté de la préfecture de police, on évoque un délai de 3 semaines, même si dans les faits, de nombreux témoignages font état d’une durée allant du simple au triple, voire plus !
 

Naviguer en toute sérénité avec un passeport !

 
Toute cette tambouille administrative vous fait peur ? Il serait sans doute plus sage d’opter pour un document officiel qui vous permettra d’embarquer et de voyager sans aucun souci. Le passeport est sans conteste le Graal à obtenir. C’est sûr, il est plus cher (comptez 86 euros alors que la délivrance d’une pièce d’identité est gratuite) et sa durée limitée à 10 ans, mais que de tracas évités pour votre prochaine croisière ! Que ce soit au Japon, en Espagne ou en Patagonie…
 
 
Crédit Photo : ©David Baron

Publié le mardi 30 mai 2017 18:11

À propos de l'auteur

Fred Santos Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.
Retrouvez +Fred Santos sur Google+
Pourquoi choisir Croisières d’exception ?

Une équipe francophone qui vous accompagne, bienveillante et aux petits soins > découvrir

le plaisir d’apprendre et de comprendre avec nos conférenciers > en savoir plus

La garantie des institutions qui assurent la protection des voyageurs > en savoir plus

Des navires de qualité, des destinations rares et merveilleuses > découvrir

Ils sont déjà partis avec Croisières d'exception. >  Lisez leurs témoignages