Croisière : 5 conseils pour bien préparer ses escales

C'est fait, vous avez réservé votre croisière et vous entendez bien vous faire chouchouter durant votre voyage. Au risque de vous décevoir, et pour vous garantir la meilleure expérience, il vous faut tout de même préparer vos escales. Rassurez-vous, la labeur est agréable et c'est sans doute un excellent moyen de vous sentir en vacances avant l'heure !

Croisière : 5 conseils pour bien préparer ses escales

Partagez cette info avec vos amis :
La donne sera différente selon que vous envisagez de faire les excursions ou pas. Passage en revue des différentes possibilités qui s'offrent à vous, et des erreurs et oublis qu'il vous faudra éviter.
 

Vous allez faire les excursions ?

En vacances, vous n'entendez pas vous imposer des choses et vous voulez être pris en charge de A à Z. Même si les excursions ne méritent pas toutes d'être faites, que certaines ne vous apportent franchement pas grand-chose, d'autres vous facilitent clairement la visite. On pense à tous ces points d'intérêts touristiques qui ne sont pas faciles d'accès, ces lieux qui méritent clairement une visite guidée, ces activités sportives qui sont tellement plus aisées à réaliser en bonne compagnie.. Par contre, vous admettrez aisément que ces excursions pour se rendre à la plage ou qui se terminent en session shopping se passent sans grand mal d'un accompagnateur et d'un mode de transport (du moins quand c'est à proximité).
 
Conseil n°1
Posez-vous la question de la pertinence des excursions
 
Quoi qu'il en soit, la réservation de vos escales peut intervenir à différents moments et endroits : lors de la réservation de votre croisière, au bureau des réservations de votre navire, sur les bornes dédiées, ou encore en décrochant simplement le téléphone de voir cabine. Composez le 3131 sur les navires de chez Costa (de 9h30 à 11h30 et de 17h à 21h).
 
Appareil pour se renseigner et réserver ses excursions en croisière
Une borne électronique pour s’informer et réserver ses excursions
 
Et au rythme où la technologie s’invite sur les bateaux de croisière, nul doute que nous pourrons bientôt réserver et payer nos excursions avec un simple bracelet électronique ou directement sur notre montre connectée. Facile pour le passager, rentable pour la compagnie : pourquoi ne pas allez dans ce sens ?
 
Conseil n°2
Vérifiez par quels moyens votre compagnie vous facilite la réservation
 
Cela tombe sous le sens, utiliser les services de la compagnie sera toujours légèrement plus cher que vous débrouiller seul. Et il faut le reconnaître, cette simplicité peut parfois bien valoir ces quelques euros en plus.
 
En outre, les compagnies accompagnent habilement les croisiéristes en quête d’expériences nouvelles. C’est le cas de MSC ou encore de Costa qui proposent des excursions à vélo. Quand l’activité sportive se marie à la découverte culturelle et historique d’une ville, de nombreux croisiéristes n’hésitent pas à se lancer. Regardez sur la chaîne 5 de la télévision de votre cabine sur Costa, vous ne pourrez pas manquer les images de votre prochaine excursion…
 
Excursions à vélo
En mode Costa Bike
 
Conseil n°3
Renseignez-vous sur les différents modes de visite que prévoit votre navire, vous pourriez être agréablement surpris
 

Vous voulez faire les escales seuls ?

Si descendre du bateau dans un pays étranger ne vous effraie pas plus que ça, que vous vous sentez suffisamment débrouillard pour revenir au navire à l'heure, que vous n'envisagez pas de visiter en groupe, ou que vous souhaitez simplement rester libre de vos envies et de vos mouvements, il va tout de même falloir faire quelques préparatifs.
 
D’abord, pensez à emporter des chaussures confortables pour la marche. Si vous avez un smartphone récent, pensez à enregistrer en mode hors connexion les plans des villes qui vous intéressent. Profitez-en, de nombreuses applications de cartographie offrent cette fonction gratuitement (Google Maps, Cartes de Microsoft sur le dernier Windows…). Cela vous évitera de consommer votre forfait Internet en croisière.
 
Plans hors connexion avec Google Maps application
Un plan gratuit toujours accessible sur son portable
 
Autre prédisposition à prendre avant de partie en escale et même de monter sur le bateau, pensez à laisser une copie de vos papiers d’identité et une partie de votre argent liquide (ou autre moyen de paiement) dans votre coffre-fort. Vous ne serez ainsi par complètement démuni en cas de perte ou de vol de vos affaires. Et parce qu’on est jamais trop prudent, optez pour un sac antivol.
 
Les plus prévoyants pourront même prévoir un petit kit de premier secours en cas de bobo, et les moins polyglottes d’entre nous installeront forcément cette application pour traduire automatiquement tous les textes, pancartes, menus, panneaux… que nous prenons en photo.
 
Conseil n°4
Prenez le temps de faire toutes ces démarches avant d’embarquer sur le bateau et découvrez la liste des applications indispensables en croisière !
 
Notons que les compagnies diffusent bien souvent un programme TV sur les excursions qui ont lieu le lendemain sur une chaîne dédiée. Certes, on peut y voir une émission avant tout promotionnelle, mais les croisiéristes qui font les escales seuls pourront aussi y découvrir les points d’intérêts majeurs de la ville à visiter. Un bon complément à votre guide touristique en ligne ou sur papier si vous en avez un. Seul bémol, le français est rarement la langue utilisée pour présenter ces points touristiques.
 
Saviez-vous que quelques recherches sur Internet pouvaient vous faire économiser de précieux euros ? Eh oui, plutôt que de sortir sa carte bleue en 2 temps 3 mouvements pour régler une excursion dont le principal intérêt est de vous acheminer d’un point A à un point B, il suffit parfois d’emprunter les modes de transports locaux pour faire des économies. N’hésitez pas à rechercher les sites de compagnies ferroviaires ou de taxis pour connaître les tarifs pratiqués. Vous serez ainsi en mesure de comparer et de payer en toute connaissance de cause. Rassurez-vous, réserver un billet de train à l’étranger est bien souvent facilité, notamment parce que les textes des bornes des gares sont disponibles dans de nombreuses langues dont le français.
 
Conseil n°5
Internet, l’arme d’économie massive à utiliser sans modération !
 
 

Bon à savoir !

Audiopen : l'audioguide en croisière

Chaque compagnie de croisière a intérêt à ce que vous fassiez les escales. Nous vous le disions, toutes ne sont pas pertinentes, mais certaines valent vraiment de s’y intéresser. Aussi certains acteurs du secteur rivalisent d’ingéniosité pour séduire les croisiéristes avec de nouveaux services innovants. On pense notamment au dispositif Audiopen de Costa qui permet aux croisiéristes de visiter une ville de manière « autonome, amusante, alternative et économique ». Comptez 10 euros environ la location de ce petit matériel en forme de stylo qui fera office d’audioguide durant votre escale (chez Costa uniqument), ou téléchargez-en sur votre téléphone (CitySpeaker par exemple).
 
© Crédit vignette : Fotolia

Publié le lundi 7 décembre 2015 15:45

À propos de l'auteur

Fred Santos Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.
Retrouvez +Fred Santos sur Google+
Tous les articles de Fred Santos
Pourquoi choisir Croisières d’exception ?

Une équipe francophone qui vous accompagne, bienveillante et aux petits soins > découvrir

le plaisir d’apprendre et de comprendre avec nos conférenciers > en savoir plus

La garantie des institutions qui assurent la protection des voyageurs > en savoir plus

Des navires de qualité, des destinations rares et merveilleuses > découvrir

Ils sont déjà partis avec Croisières d'exception. >  Lisez leurs témoignages