7 mauvaises habitudes à chasser une fois dans votre cabine de croisière

Dans votre cabine, vous êtes seul maître à bord… enfin presque ! Car même un capitaine se doit de respecter certaines règles de bienséance et de sécurité. Découvrez-les sans plus tarder.

7 mauvaises habitudes à chasser une fois dans votre cabine de croisière
Partagez cette info avec vos amis :

1. Se croire à l’abri des vis-à-vis

Arrivé au port de LisbonneMis à part quelques dauphins et autres paquebots au loin, vous ne devriez pas avoir de gros problèmes de vis-à-vis en mer. Par contre, cela risque de se compliquer lorsque vous approcherez des côtes. Méfiez-vous donc des sorties de salle de bain dans le plus simple appareil en ayant oublié de fermer les rideaux. N’oubliez pas que votre cabine de croisière peut se retrouver face à un autre navire, à des touristes à terre, à des travailleurs des ports… on vous laisse imaginer l’embarras. Bien entendu, cette recommandation est d’autant plus importante pour les croisières côtières et les croisières fluviales.

Autre précaution à prendre, celle consistant à bien verrouiller avec le personnel de bord les moments où vous ne souhaitez pas être dérangé(e). Vous pouvez parfaitement convenir d’un horaire durant lequel il ne peut rentrer dans votre cabine pour y faire le ménage quotidien. Rappelons que ce dernier, tout comme le personnel d’un hôtel à terre, dispose d’un passe pour ouvrir la porte de votre cabine.

 

2. Jouer avec le feu (bougies, tabac…)

Les risques d'incendie à bordOn ne vous le dira jamais assez, l’un des plus grands dangers à bord d’un navire est l’incendie. C’est pourquoi de nombreuses mesures de sécurité sont prises à bord pour éviter les départs de feu, à commencer par votre cabine. Vous le verrez affiché, il est strictement interdit de fumer cigarettes, cigares et autres dans votre cabine. Comme il est tout autant prohibé d’y allumer une bougie ou d’y faire bruler de l’encens. Même si la manœuvre ne vous semble pas dangereuse, elle est strictement interdite pour des raisons évidentes de sécurité. Certes, vous serez à l’abri des regards indiscrets et des éventuelles remontrances du personnel, mais les volutes et autres variations de température n’échapperont pas aux détecteurs de fumée.

Sachez-le, il existe des endroits spécifiques pour fumer à bord d’un navire, et quelques bougies factices ornent généralement la chapelle du bateau. Autrement, quelques heures seulement vous séparent de votre prochaine escale, prenez donc votre « mal » en patience. À moins que vous embarquiez pour une transatlantique sur le Queen Mary 2 bien entendu… 

 

 

3. Surestimer les capacités d’aération de votre cabine

Cabine de croisièreBien sûr, tout cela dépendra de votre type d’hébergement puisqu’une cabine balcon sera mieux aérée qu’une cabine intérieure. Si vous avez opté pour cette dernière, méfiez-vous donc de la ventilation et des doses de parfums et autres déodorants que vous allez projeter dans cet espace confiné. Vous l’avez compris, tout cela ne relève en rien de l’interdiction, mais de votre bon sens au service de votre confort (et éventuellement de celui de vos voisins si vous avez la main lourde).

Soyons honnêtes, on ne peut pas dire que la VMC d’une cabine intérieure ait très bonne réputation, et il serait dommage que vous en fassiez l’expérience durant votre croisière.

 

4. Repartir avec des éléments trouvés dans votre cabine

Bagages en croisièreCertains passagers sont tentés d’emporter avec eux peignoirs, serviettes, ou autre linge appartenant à la compagnie… méfiez-vous, tout ce que vous emporterez avec vous pourra être retenu… sur votre note ! Et autant vous dire que les prix pratiqués ne sont pas des plus attractifs. Si vous craquez vraiment pour du linge de toilette de la compagnie, préférez faire vos emplettes dans les boutiques du navire. Là, les articles y sont neufs et les prix clairement affichés !

Et si vous avez manqué cette étape à bord, sachez que de nombreuses compagnies proposent des boutiques en ligne avec un tas de goodies et d’articles à son image. Il sera toujours l’heure pour faire vos achats après la croisière.

 

5. Se sécher les cheveux… dans la salle de bain !

Erreur en croisièreVoilà pourtant une pratique courante (et logique) à laquelle nous nous adonnons tous à terre. Pourtant, la donne est sensiblement différente sur un bateau de croisière. Bien souvent, la prise électrique que l’on trouve dans la salle de bain n’est pas adaptée au sèche-cheveux. Préférez alors celle du salon qui sera plus en capacité de supporter cet appareil.

Sur le même thème, nous vous conseillons de lire notre guide sur les prises électriques sur un navire de croisière. Vous y trouverez notamment quelques astuces pratiques pour vous simplifier la recharge à bord.

 

6. Surévaluer les capacités d’isolation phonique de votre cabine

Silence à bordVos voisins, vous les aimez plutôt bruyants ou discrets ? Si vous n’avez pas envie de vous inscrire dans la première catégorie, gardez bien à l’esprit que les parois d’une cabine de bateau ne sont pas réputées pour offrir une grande capacité d’isolation sonore. Musique, discussions politiques enflammées, jeux… veillez à ce que le volume de vos activités intérieures ne soit pas incommodant pour votre entourage.

Et il en va de même pour les éclats de voix et autres discussions peu discrètes que vous pourrez avoir dans les couloirs. Là encore, les portes des cabines ne sont pas non plus très isolantes. D’une manière générale, précisons tout de même que la cohabitation se passe bien.

 

7. Penser que votre cabine sera vôtre ad vitam æternam

Les règles sur un navireNe l’oubliez pas, si cet espace est effectivement le vôtre pour la durée de votre croisière, vous devrez le quitter à son terme. Ne vous lancez donc pas dans de grands aménagements et autre décoration intérieure. Cela pourrait laisser des traces indélébiles que la compagnie pourrait vous facturer (nettoyage de traces adhésives après avoir accroché des affiches aux murs par exemple…).

Méfiez-vous aussi des éventuels branchements d’appareils électroniques vous appartenant au téléviseur de la cabine, il ne faudrait pas que ce dernier subisse des dommages irréversibles. Enfin, n’oubliez pas le jour du départ certains objets que vous auriez cachés dans votre cabine, que ce soit dans votre coffre-fort ou ailleurs.

Poursuivez la lecture avec d’autres mauvaises habitudes en cabine en découvrant notre guide sur les interdits en croisière.

Crédits photos : ©Fotolia

Publié le samedi 16 décembre 2017 20:42

À propos de l'auteur

Fred Santos Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.
Retrouvez +Fred Santos sur Google+
Tous les articles de Fred Santos
Pourquoi choisir Croisières d’exception ?

Une équipe francophone qui vous accompagne, bienveillante et aux petits soins > découvrir

le plaisir d’apprendre et de comprendre avec nos conférenciers > en savoir plus

La garantie des institutions qui assurent la protection des voyageurs > en savoir plus

Des navires de qualité, des destinations rares et merveilleuses > découvrir

Ils sont déjà partis avec Croisières d'exception. >  Lisez leurs témoignages