Téléphone : les pièges des tarifs européens à éviter en voyage

Appels, SMS, MMS… au même prix que dans votre pays d’origine ! Toutefois, cette nouvelle disposition d’Eurotarif a ses subtilités… et ses pièges.

Téléphone : les pièges des tarifs européens à éviter en voyage
Partagez cette info avec vos amis :
Vous le savez peut-être, l’Europe a décidé de supprimer les frais d’itinérance depuis le 15 juin 2017. Sur le papier, cette suppression est forcément une bonne nouvelle pour l'utilisateur d'un smartphone. Pourtant, il faut garder quelques règles à l’esprit pour éviter les factures exorbitantes.
 

Europe, espace économique Européen, une nuance importante pour l’Eurotarif

Ce n’est pas parce qu’un pays est géographiquement situé sur le vieux continent qu’il est nécessairement concerné par cette nouvelle tarification. Si des pays comme la France, l’Allemagne, l’Italie, la Croatie, la Grèce, le Royaume-Uni (le Brexit n’étant pas encore effectif)… profitent pleinement de cette suppression des frais de l’itinérance, ce n’est pas le cas d’autres territoires. Méfiez-vous donc si vous voyagez au Monténégro, aux Îles Féroé, à Monaco…, et gardez vos bons vieux réflexes de limiter vos communications, voire de passer en mode avion si le pays dans lequel vous vous rendez n’appartient pas à l’espace économique européen (EEE). Attention, les passagers de la prochaine Croisière des Idées sont directement concernés par cette nouvelle directive ! 
 
 

Le tarif s’applique dans un sens, pas forcément dans l’autre

Cette nouvelle disposition pour Eurotarif permet donc aux voyageurs de ne plus payer de supplément lors d’appels et d’envois de SMS/MMS lorsqu’ils sont dans un pays de l’EEE. Par contre, la donne est différente si vous êtes en France et que vous voulez prendre des nouvelles de vos proches en déplacement dans ces pays. Bien entendu, cela dépendra de la nature de votre forfait et si ce dernier comprend les appels internationaux, il n’y aura aucun surcoût.
 

Et pour Internet ?

D’une manière générale, sachez que vous ne pourrez pas utiliser l’intégralité de votre forfait data dans le pays étranger. Une limite a été négociée entre les opérateurs de téléphonie mobile et Bruxelles. Chaque opérateur a fixé ses règles et chaque forfait a ses spécificités. Il conviendra donc de vous renseigner précisément avant de partir pour éviter de tomber dans le piège. Le dépassement sera alors facturé 7,7 euros/Go consommé en plus, mais les tarifs vont progressivement baisser au fil des années pour atteindre 4,5 euros/Go supplémentaire consommé en 2019.
 

La spécificité des voyages en croisière

Vous aurez beau naviguer dans les eaux territoriales d’un pays appartenant à l’EEE, il y a de fortes chances pour que vous ne captiez pas le réseau de votre opérateur. Vous basculerez automatiquement vers un réseau maritime ou celui que la compagnie propose sur le navire. Là encore, il faut bien prendre connaissance des grilles tarifaires pratiquées, notamment en ce qui concerne votre consommation de Internet en mer.

Publié le jeudi 20 juillet 2017 07:10

À propos de l'auteur

Fred Santos Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.
Retrouvez +Fred Santos sur Google+
Tous les articles de Fred Santos
Pourquoi choisir Croisières d’exception ?

Une équipe francophone qui vous accompagne, bienveillante et aux petits soins > découvrir

le plaisir d’apprendre et de comprendre avec nos conférenciers > en savoir plus

La garantie des institutions qui assurent la protection des voyageurs > en savoir plus

Des navires de qualité, des destinations rares et merveilleuses > découvrir

Ils sont déjà partis avec Croisières d'exception. >  Lisez leurs témoignages